Démission de Christophe Girard : polémique à la mairie de Paris

L'adjoint à la culture de la mairie de Paris, Christophe Girard, était depuis quelques jours la cible d'attaques venant d'élus écologistes, pourtant alliés d'Anne Hidalgo, la maire (PS) de la capitale. Vendredi 24 juillet, l'ambiance était très tendue au conseil municipal.

franceinfo

C'est un slogan qui choque : "Bienvenue à Pedoland." Jeudi 23 juillet, devant la mairie de Paris, des femmes manifestent. Une élue écologiste de la capitale figure parmi elles. "Vous ne m'entendrez pas dire que la violence se situe du côté des manifestantes, elle se situe en amont. Ce n'est pas nous qui portons le fer", affirme Alice Coffin.

"La honte !"

Dans son viseur, Christophe Girard, adjoint à la mairie de Paris en charge de la culture. Elle l'accuse d'avoir soutenu il y a quelques années Gabriel Matzneff, un écrivain soupçonné de viol sur mineur. Jeudi, Christophe Girard a fini par démissionner. Il s'est expliqué vendredi matin en tant que conseiller de Paris. "Il n'y a rien dans cette affaire, donc il n'y a rien à dire", précise le conseiller PS. Christophe Girard est un proche de la maire de Paris. Il a reçu une ovation. Alice Coffin, se met alors à crier : "La honte !" Pour Anne Hidalgo, les propos de ses alliés écologistes sont inacceptables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Christophe Girard et la maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de l\'inauguration d\'une statue commémorative dédiée au dessinateur français René Goscinny, le 23 janvier 2020.
Christophe Girard et la maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de l'inauguration d'une statue commémorative dédiée au dessinateur français René Goscinny, le 23 janvier 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)