Le Corbusier au patrimoine mondial de l'Unesco

L'oeuvre de l'architecte Le Corbusier est désormais inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Un hommage à 17 de ses constructions dont 10 sont situées en France.

France 2

Architecte, visionnaire, utopiste. De la cité radieuse à Marseille (Bouches-du-Rhône) à la villa Savoye à Poissy (Yvelines). Un style reconnaissable entre tous : pilotis, toits-terrasses, fenêtres-bandeaux, célébrés par l'Unesco. Parmi les sites classés, Firminy dans la Loire : la maison de la culture a été construite dans les années 50. Une architecture visionnaire pour l'époque. Classé aussi cet ensemble de 51 pavillons à Pessac (Gironde), près de Bordeaux.
 
"Un militant fasciste, antisémite notoire"
 
Pour Le Corbusier, l'architecture est une véritable idéologie. Un classement par l'Unesco qui intervient malgré les zones d'ombres révélées sur l'architecte récemment. "On ne peut pas passer sous silence que Le Corbusier était un militant fasciste, antisémite notoire. Il pensait qu'il allait régénérer la race française" explique Xavier de Jarcy, auteur de Le Corbusier, un fascisme français. Cinquante après sa mort, Le Corbusier continue de diviser.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chapelle du Notre-Dame-du-Haut à Ronchamps (Haute-Saône), construite par Le Corbusier entre 1953 et 1955 et photographiée ici, le 9 septembre 2011.
La chapelle du Notre-Dame-du-Haut à Ronchamps (Haute-Saône), construite par Le Corbusier entre 1953 et 1955 et photographiée ici, le 9 septembre 2011. (SEBASTIEN BOZON / AFP)