La Playstation Vita séduit peu les Français

Lancée il y a un mois, la nouvelle console de Sony fait un flop en France. Seules 66 000 unités se sont vendues. Son prix élevé explique en partie cet échec.

La présentation de la PS Vita, le 9 janvier 2012, à Las Vegas (Nevada).
La présentation de la PS Vita, le 9 janvier 2012, à Las Vegas (Nevada). (ETHAN MILLER / GETTY / AFP)

Lancée le 22 février, la Playstation Vita de Sony semble boudée en France. Seules 66 000 unités de la nouvelle console de jeux portable, qui coûte 249 euros, se sont vendues en un mois, rapportent jeudi 22 mars Les Echos. Il s'agit de l'un des lancements les plus mauvais pour une nouvelle plateforme, estime le quotidien économique. A titre de comparaison, la PSP de Sony, sortie en 2005, s'était écoulée à plus de 80 000 exemplaires lors de sa première semaine de commercialisation...

Et la PS Vita semble sur une mauvaise pente : la semaine précédente, 5 000 se sont écoulées en France contre 7 000 consoles 3DS de Nintendo, le principal concurrent de Sony. La 3DS s'est d'ailleurs vendue à 874 000 exemplaires depuis sa sortie il y a près d'un an. Son prix ayant été baissé l'été dernier, elle est désormais vendue à 150 euros.

Comment expliquer ce flop ? Les Echos avancent plusieurs raisons : le prix élevé du produit de Sony, le timing du lancement, en pleine crise, un catalogue de jeux réduit. Enfin, Sony doit faire face à la concurrence des smartphones et des tablettes qui proposent eux aussi des jeux dont la qualité ne cesse de s'améliorer.