Hérault : l'appellation Vins de France commence à trouver son public

La mention AOC n'est plus forcément prisée, certains lui préférèrent l'appellation Vins de France, pourtant longtemps décriée.

Voir la vidéo
France 3

Au soleil levant, les vendangeurs sont déjà à pied d'oeuvre à Roquebrun (Hérault). Comme partout ailleurs dans le Languedoc, c'est à la fraîche qu'on ramasse le raisin. Mais sur cette colline, on récolte une variété bien particulière : l'oeillade, un vieux cépage presque disparu qui s'adapte pourtant très bien au territoire. Redonner vie aux cépages anciens, c'est devenu la passion de Thierry Navarre. Depuis 20 ans, le vigneron replante les vieilles souches héritées de son grand-père. 

L'appellation Vins de France, seul espace de liberté pour le vigneron 

Mais l'oeillade, comme les autres raisins oubliés, ne rentre pas dans le cadre des AOC, les appellations d'origine contrôlée. Il doit donc les commercialiser en Vins de France, une appellation peu prestigieuse, mais qui lui laisse une totale indépendance. "L'appellation Vins de France est le seul espace de liberté pour le vigneron pour pouvoir faire des cuvées un peu spéciales avec des cépages qui sont connus ou moins connus", explique le vigneron. Des Vins de France que les restaurateurs cavistes n'ont pas peur de mettre à leur carte. L'appellation commence à trouver son public, des amateurs de vins à la recherche de produits originaux.

En France, la mention \"château\" désigne un vin d\'appellation d\'origine contrôlée issu à 100% de raisins récoltés et vinifiés sur la propriété.
En France, la mention "château" désigne un vin d'appellation d'origine contrôlée issu à 100% de raisins récoltés et vinifiés sur la propriété. (MAXPPP)