Cet article date de plus de cinq ans.

Finkielkraut l'immortel

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Finkielkraut l'immortel
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le philosophe Alain Finkielkraut a rejoint, jeudi 28 janvier, l'Académie française.

Alain Finkielkraut est un nouvel immortel. A 66 ans, le philosophe et écrivain a fait son entrée sous la coupole de l'Académie française, jeudi 28 janvier. Il a redit son amour de la France et de son identité, quoi qu'il lui en coûte. "Cela me vaut d'être traité de passéiste, de réactionnaire voire pire, et même le pire, par ceux qui débusquant sans relâche les vieux démons, en viennent à criminaliser la nostalgie et ne font plus guère de différence entre Pétain et le général de Gaulle", a -t-il lu en guise d'introduction.

Une nomination controversée

L'écrivain a ensuite rendu hommage à ses parents, immigrants juifs polonais. Son père a survécu à Auschwitz tandis que la famille de sa mère y a été exterminée. Sur son épée, il a fait graver la première lettre de l'alphabet hébraïque, mais aussi une citation républicaine de Charles Péguy : "La République, une et indivisible, c'est notre royaume de France". Sa nomination n'a pas fait l'unanimité parmi les académiciens, aujourd'hui pourtant, il fait partie de ceux qui se désignent, eux-mêmes, comme immortels.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.