A Besançon, un collège accueille des élèves déficients visuels

Publié
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Ils étudient dans un établissement scolaire traditionnel malgré leur handicap. A Besançon, des enfants malvoyants sont scolarisés au collège Louis Lumière. Objectif : leur offrir une scolarité normale.

Ewan perd, peu à peu, la vue, depuis l’âge de 6 ans. Aujourd’hui, pour lire, il doit apprendre le braille. Un cours qu’il suit au collège Louis Lumière. "Au début, c’est un peu difficile mais quand on s’y met à fond c’est fastoche", raconte avec enthousiasme Ewan. Selena, dont la vue diminue depuis un an et demi, participe aussi à ce cours. "Je commence à lire le braille et à me sentir bien" témoigne la jeune fille. Et quand Selena et Ewan n’apprennent pas le braille, ils rejoignent leur classe. "Ils viennent ici entre 2h30 et 3h30 par jour pour apprendre le braille. Et le reste du temps, ils vont en classe pour avoir des copains" explique Samuel Bastos, enseignant spécialisé du Centre de Rééducation pour Déficients Visuels (CRDV).

14 élèves malvoyants 

Se sentir bien, être dans son élément, c’est tout l’objectif de ces classes inclusives qui permettent à des enfants en situation de handicap de suivre une scolarité dans un établissement classique. A Besançon, au collège Louis Lumière, 14 élèves bénéficient de ce dispositif. "La diversité des élèves qui compose l’école est une richesse. Partant de cette certitude, nous cherchons toujours à améliorer les modalités de scolarisation et l’accompagnement de ces enfants" explique Pierre Peter, le principal du collège.

La collaboration entre le Centre de Rééducation pour Déficients Visuels et l’établissement Louis Lumière perdure depuis 2014.      

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.