VIDEO. Le prix du "meilleur restaurant du monde" contesté pour sa proximité avec l'industrie agroalimentaire

"Restaurant magazine" est financé par le groupe international Nestlé. William Drew, le directeur de la revue, nie toute interaction avec le classement qu'il édite.

VALERIE GAGET et OLIVIER MARTINEZ - FRANCE 2

Le Noma à Copenhague (Danemark) a récupéré son titre de "meilleur restaurant du monde", perdu en 2013 au profit du restaurant espagnol El Celler De Can Roca. L'établissement tenu par le chef René Redzepi a été sacré, lundi 28 avril, par l'influent classement de la revue britannique Restaurant magazine.

Mais des critiques gastronomiques contestent le palmarès : ils dénoncent la mainmise des multinationales de l'agroalimentaire sur la publication, donc sur le concours. En effet, Restaurant magazine est financé par le groupe international Nestlé. William Drew, le directeur de la revue, nie toute interaction avec le classement qu'il édite.

Des clients victimes d'intoxication alimentaire

En février 2013, une soixantaine de clients du Noma avaient été victimes d'une intoxication alimentaire après y avoir diné. La faute, d'après le critique français Périco Légasse, à des "adjuvants chimiques" présents dans la composition de cette cuisine moléculaire proposée le restaurant. La table danoise, située dans un entrepôt maritime rénové de Copenhaguea été sacrée pourtant trois années de suite, en 2010, 2011 et 2012.

L\'équipe du restaurant \"Noma\"et sin chef Rene Redzepi à Londres, le 28 avril 2014 
L'équipe du restaurant "Noma"et sin chef Rene Redzepi à Londres, le 28 avril 2014  (CARL COURT / AFP)