La pêche aux coques s'annonce mauvaise cette année

L'ouverture de la pêche aux coques a sonné ! France 3 vous emmène sur la côte picarde.

France 3

Les amateurs de pêche à pied peuvent se réjouir, la pêche aux coques est ouverte. Mais ce lundi 21 septembre au matin, c'est l'inquiétude qui se lit sur les visages des pêcheurs. Ils se dirigent vers un gisement au plus bas. 120 tonnes à se partager, contre 2 000 l'an dernier.

"On sait qu'il n'y a rien. On va faire trois-quatre jours, peut-être une semaine et puis c'est tout (...). D'habitude, on fait trois mois", confie au micro de France 3 Bruno Jouglet, pêcheur à pied.

Contrôles renforcés

Ce matin, en moins d'une heure, 60 kilos vont rester dans des grilles qui laissent passer les plus petites coques. 60 kilos par jour, contre 120 l'année dernière, une misère pour ces moissonneurs de l'aube qui labourent la grève.

Ces professionnels venus de toute la France s'attendent à une chute de leurs revenus. En cause : des températures en hausse et une eau plus chaude qui a permis à une bactérie de se développer et de décimer 80% de ce trésor enfoui.

En attendant, la tentation est grande de remplir les filets plus que de raison. Mais les gendarmes et les Affaires maritimes veillent. Les contrôles seront renforcés tout au long de cette courte saison.

Le JT
Les autres sujets du JT
La pêche aux coques s\'annonce mauvaise cette année.
La pêche aux coques s'annonce mauvaise cette année. (CAPRANCE 3)