VIDEO. Bilan économique mitigé pour le festival de Cannes

Dimanche, le jury décernera la Palme d'or. Et ce sera également l'occasion pour les professionnels du tourisme de dresser le bilan d'un quinzaine fraîche et très humide. Une météo qui a un peu ralenti l'activité sur la Croisette.

France 2 - Audrey Richier et Raymond Chapelard

A la veille de la cérémonie de clôture du festival de Cannes, l'heure est au bilan pour les festivaliers. Les critiques se livrent au périlleux exercice des pronostics et tentent de deviner quels films ont su séduire du jury et quel cinéaste recevra la prestigieuse Palme d'or. Quant aux hôteliers et restaurateurs cannois, ils font les comptes de cette 66e édition, samedi 25 mai. La météo, fraîche et pluvieuse, n'a pas joué en leur faveur, comme le montre ce reportage de France 2.

Le taux d'occupation des hôtels cannois a chuté de 3%. Une baisse qui n'affecte cependant pas les établissements de luxe. Leur fréquentation a même augmenté. Dominique Desseigne, PDG du groupe Lucien Barrière, propriétaire du Majestic, se réjouit de ce "très bon cru". Et il se félicite d'"une croissance entre 4 et 8 points", "ce qui est formidable dans un contexte économique qui est très difficile", note-t-il.

Les intempéries et les températures inférieures aux normales saisonnières n'ont pas non plus fait le bonheur des glaciers. L'un d'entre eux, Gilles Vilfeu, table sur "une baisse de 20%" de son chiffre d'affaires. Même constat pour les restaurants de plage. "Globalement, c'est quand même positif", tempère Julien Grizzedi, patron de la plage du goéland. Ili "s'est rattrapé sur la deuxième semaine" nettement plus ensoleillée.

 

Montée des marches sous la pluie au festival de Cannes, le 22 mai 2013.
Montée des marches sous la pluie au festival de Cannes, le 22 mai 2013. (LOIC VENANCE / AFP)