Cet article date de plus d'un an.

"Le traître" : la mafia fait son cinéma

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
"Le traître" : la mafia fait son cinéma
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La sortie, prévue pour le mercredi 30 octobre, du dernier film du cinéaste Marco Bellocchio offre un thriller passionnant traitant des années 80 et des parrains de la mafia sicilienne.

C'est l'histoire d'une trahison, et de Thomas Buscetta, dit Don Masino. S'il n'est pas forcément connu du grand public, il fait pourtant figure du premier membre de la Mafia à témoigner contre ses dangereux comparses face au fameux juge Falcone. C'est d'un homme : Le traître, raconté par la caméra du cinéaste italien Marco Bellocchioqui invite le spectateur à se plonger dans l'univers mafieux de la New York des années 80.

500 kilos d'explosifs pour tuer le juge Falcone

Extradé en Italie après être arrêté au Brésil, en juillet 1983, Thomas Buscetta se met à table, et donne au célèbre juge Falcone le nom de 350 chefs mafieux. Une trahison motivée par l'élimination de nombreux membres de la mafia par l'un de chefs de la Cosa Nostra.Thomas Buscetta ne l'accepte pas : "J'ai été et je reste un homme d'honneur", certifie l'acteur jouant Marco Bellocchio dans le film. La mafia, elle, finira par avoir la peau de Falcone...avec 500 kilos d'explosifs, le 23 mai 1992 à Capaci (Italie).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.