"Préjudice" : un huis clos familial dans une atmosphère de thriller

Le film d'Antoine Cuypers sort mercredi 3 février au cinéma. Retour sur ce huis clos familial.

FRANCE 2

Préjudice, d'Antoine Cuypers, sort mercredi 3 février au cinéma. Il s'agit d'un huis clos familial dans une atmosphère de thriller avec Nathalie Baye en mère ambiguë d'un fils étrange qui cristallise les tensions de toute une famille.

"Elle l'empêche de s'envoler"

Un repas de famille tourne au conflit autour du fils qui vit toujours chez ses parents. Un fils différent, marginal. Il se sent mal-aimé, rêve de quitter la maison et cette mère dure et possessive. Nathalie Baye compose un personnage complexe. "C'est son bébé, c'est sa douleur. Et elle est addict à cette douleur, même si elle se plaint. [...] Elle l'empêche de s'envoler, elle l'empêche de vivre", explique l'actrice.

Et puis il y a le père. Un taiseux qui a baissé les bras. Il est joué par Arno, le chanteur belge, ici dans un rôle quasi mutique. Préjudice est un film sombre qui pose des questions sur l'acceptation de la différence de l'autre au sein d'une famille qui tente de préserver son équilibre.

Le JT
Les autres sujets du JT