Les Oscars créent des sites internet en Grande-Bretagne et à Paris pour les candidats coincés par la pandémie

La 93e cérémonie des Oscars aura lieu le 25 avril. Les organisateurs avaient été vivement critiqués après leur refus d'autoriser des candidats qui ne voudraient ou ne pourraient pas faire le déplacement. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une réplique géante de la statuette des Oscars enveloppée, "confinée", dans un sac plastique dans le hall du Dolby Theater à Hollywood (mars 2018). (CHRISTOPHER POLK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Pour les candidats qui ne pourraient pas recevoir en mains propres leur Oscar à Los Angeles le 25 avril, la cérémonie de remise des prestigieux prix cinématographiques va mettre sur pied des sites dédiés en Grande-Bretagne et à Paris, a appris mardi 30 mars l'AFP de sources proches des organisateurs.

Réduire au maximum le virtuel

Les présentateurs de la cérémonie se trouveront bien comme prévu dans une gare de Los Angeles mais les producteurs des Oscars "prévoient quelque chose de spécial pour le site britannique", qualifié de "hub central", a précisé l'une de ces sources. Un autre site "satellite" est prévu à Paris, a ajouté une autre source, confirmant les informations de certains médias spécialisés.

Point d'orgue de la saison des prix à Hollywood, les Oscars avaient été vivement critiqués après le refus des organisateurs d'autoriser des candidats qui ne voudraient ou ne pourraient pas faire le déplacement, afin de recevoir de façon virtuelle leur prix via internet. Certains artistes étrangers auraient donc dû contourner voire braver de potentielles restrictions de déplacement et passer par une quarantaine, sous peine d'être totalement absents de la fête.

Les plans ont été revus et des liaisons satellitaires sont désormais prévues pour ceux qui ne pourraient être présents à Los Angeles ou sur le site britannique, dont la localisation n'a pas été dévoilée. Les organisateurs souhaitent cependant limiter au maximum ces interventions via internet qui ont suscité critiques et déceptions lors d'autres cérémonies bouleversées par le coronavirus, notamment les Golden Globes fin février.

Casse-tête international

Cette année, huit acteurs et une réalisatrice britanniques figurent dans la liste des nominations, ainsi que l'auteur français Florian Zeller (sélectionné pour le scénario de The Father, l'adaptation de sa pièce), le réalisateur danois Thomas Vinterberg, l'actrice bulgare Maria Bakalova (Borat 2) et son homologue sud-coréenne Youn Yuh-Jung (Minari).

Les organisateurs exhortent cependant toujours les artistes en lice à venir en personne à Los Angeles s'ils en ont la possibilité. Ils recommandent par ailleurs à tous les invités de s'auto-isoler pendant dix jours, en s'abstenant de s'exposer à des foules et de se rendre dans des salles de sport ou des restaurants.

La 93e cérémonie des Oscars, le 25 avril, inclura un "tapis rouge" à la voilure réduite pour tenir compte des impératifs sanitaires liés au Covid-19, tandis que les candidats se succéderont à l'intérieur de la gare Union Station catégorie par catégorie. D'autres éléments du spectacle, qui devrait proposer des performances en direct, se tiendront dans le Dolby Theatre qui accueille traditionnellement les Oscars au coeur d'Hollywood.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.