Cet article date de plus de sept ans.

Avant Douglas et Zeta-Jones, cinq techniques utilisées par les people pour annoncer leur rupture

Une proche des deux acteurs a annoncé leur séparation, mercredi 28 août. Ils étaient mariés depuis treize ans. Mais avant eux, d'autres ont utilisé des méthodes plus originales.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
L'acteur Michael Douglas et l'actrice Catherine Zeta-Jones lors de la 85e cérémonie des Oscars, le 24 février 2013 à Hollywood (Etats-Unis). (FREDERIC J. BROWN / AFP)

"Ils font une pause." Les acteurs Michael Douglas, 68 ans, et Catherine Zeta Jones, 43 ans, un des couples les plus "glamour" de Hollywood, ont décidé de se séparer, a annoncé, mercredi 28 août, une proche du couple, sous couvert d'anonymat, au magazine People (en anglais). Une porte-parole de l'actrice l'a ensuite confirmé à l'agence Reuters. Le couple a opté pour une manière plutôt sobre afin d'officialiser sa rupture. Mais avant eux, d’autres ont usé de méthodes plus originales. 

La technique discrète : les fuites venant des proches

"Catherine et Michael prennent du champ afin de faire le point sur leur couple", a précisé la porte-parole de Catherine Zeta-Jones. Ils se séparent à l'issue de près de treize ans de mariage. Les deux comédiens, âgés respectivement de 68 et 43 ans, prenaient ces derniers mois leurs vacances séparément et vivaient ostensiblement à part, précise People, sur la foi de confidences de deux proches du couple. "Ils font une pause. Aucun n'a fait de demande de divorce ou de séparation juridique", a affirmé l'un de ces proches cités. Avec cette technique, les deux acteurs, pris en photo séparément en vacances, n'auront plus besoin de se justifier.

Ces trois dernières années ont été difficiles pour le couple. Michael Douglas a souffert en 2010 d'un cancer de la gorge et Catherine Zeta Jones avait annoncé en 2011 qu'elle souffrait de troubles bipolaires, pour lesquels elle a encore été traitée au printemps dernier. Les confidences de Douglas sur son cancer, en juin, n'auraient guère été appréciées par son épouse. "Sans entrer dans le détail, ce cancer très spécifique est causé par le virus du papillome humain (VPH) et provient [de la pratique] du cunnilingus", avait-il expliqué au quotidien britannique The Guardian.

La technique classique : le communiqué à la presse

Monica Bellucci et Vincent Cassel ont indiqué via des communiqués, lundi 26 août, qu'ils se séparaient après quatorze ans de mariage et dix-huit ans de vie commune. Depuis Rome, le service de presse de Monica Bellucci a confirmé sa séparation avec Vincent Cassel auprès de l'agence italienne Ansa. L'attachée de presse de son ex-compagnon a fait de même peu après à Paris, en transmettant un communiqué de l'acteur à l'AFP : "Vincent Cassel confirme qu'il se sépare d'un commun accord de son épouse Monica Bellucci." La représentante de l'acteur a précisé qu'aucune autre information ne serait donnée. Vincent Cassel et Monica Bellucci s'étaient rencontrés en 1995 sur un tournage. Ils sont parents de deux filles, Deva, née en 2004, et Léonie, née en 2010.

Monica Bellucci et Vincent Cassel au festival international du film de Rome (Italie), le 23 octobre 2008.  (ALBERTO PIZZOLI / AFP)

Cette technique est plutôt banale dans l'histoire des tragédies amoureuses des couples de people. Dernier exemple important en date : c'est via un communiqué à l'émission américaine Entertainment Tonight que l'acteur Johnny Depp avait officialisé sa rupture avec Vanessa Paradis, en juin 2012. C'est aussi dans un communiqué laconique que Nicolas Sarkozy avait annoncé son divorce avec sa femme Cécilia, en octobre 2007. "Cécilia et Nicolas Sarkozy annoncent leur séparation par consentement mutuel. Ils ne feront aucun commentaire", avait écrit l’Elysée dans un communiqué.

La technique spectaculaire : l'annonce télévisuelle

D'autres chefs d'Etats ont été plus originaux que Nicolas Sarkozy. Vladimir Poutine, par exemple. C’est à la télévision, en sortant d’un ballet, et au détour d'une question, que le président russe a annoncé, le 6 juin, son divorce avec son épouse LioudmilaCette dernière se tenait à ses côtés lors de l'annonce et a expliqué : "Notre union est terminée car nous ne nous voyons pratiquement pas."

Cette annonce n’a pas vraiment surpris les Russes. Le couple, marié depuis trente ans, n'avait pas été vu ensemble en public depuis mai 2012. En revanche, rien n’a fuité lors de cette interview sur la relation que le président russe entretiendrait avec la gymnaste trentenaire Alina Kabaïeva, médaille d'or aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004. 

 La technique expéditive : un SMS à l'AFP

C'est dans un SMS à l'AFP que la journaliste Audrey Pulvar a décidé de mettre fin aux rumeurs en tout genre circulant sur son couple avec le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Se citant en utilisant la troisième personne du singulier, elle a écrit : "La journaliste Audrey Pulvar annonce la fin de sa relation avec monsieur Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et poursuivra tout auteur d'atteinte à sa vie privée ou à celle de ses proches." Simple mais pas forcément efficace. Lassée d'être interpellée par des internautes à ce sujet, la journaliste finira par quitter le réseau social Twitter. 

La technique littéraire : dans un livre

"J'ai demandé à François Hollande de quitter le domicile." C’est par cette formule sans équivoque que Ségolène Royal a officialisé sa rupture avec le Premier secrétaire général du PS, dans un livre écrit par deux journalistes du service politique de l’AFP, en juin 2007. La candidate malheureuse à l'élection présidentielle a bien choisi son moment pour lâcher cette bombe médiatique. La citation est sortie quelques jours avant la parution de l’ouvrage, soit le soir de la défaite du Parti socialiste aux législatives.

Dans La femme fatale, "Ségo" demande qu'on ne présente plus François Hollande, comme son "compagnon" car, dit-elle, "ce n'est plus le cas". Elle ajoute: "J'ai demandé à François Hollande de quitter le domicile, de vivre son histoire sentimentale de son côté, désormais étalée dans les livres et les journaux, et je lui ai souhaité d'être heureux." Les interrogations sur sa relation avec celui qui deviendra président en 2012 s’étaient accentuées durant la campagne, quand le couple avait affiché publiquement ses désaccords politiques. Selon le journaliste Serge Raffy, auteur de l’ouvrage François Hollande, itinéraire secret (2012), ils étaient en réalité séparés depuis 2005.

Bonus : l'annonce involontaire

Si la presse people est bien souvent la première à évoquer les tracas sentimentaux des stars, ces dernières ont souvent le dernier mot. Les people usent ainsi régulièrement de la méthode classique du communiqué non pas pour confirmer, mais pour démentir des rumeurs de séparation. Sauf que parfois, les révélations sont impossibles à nier. Quand le magazine US Weekly a publié, en juillet 2012, des photos de l’actrice Kristen Stewart au bras du réalisateur Rupert Sanders, la jeune femme a été obligée de reconnaître, malgré elle, qu’elle était infidèle à son compagnon, l’autre star de la saga Twilight, Robert Pattinson.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.