Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les tournages autorisés à reprendre à Hollywood à partir de vendredi

Les autorités de Los Angeles ont donné leur feu vert pour la reprise des tournages des productions télévisuelles et cinématographiques.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Margot Robbie et Robert Richardson (directeur photo, a la camera) sur le tournage de "Once Upon a Time in Hollywood" de Quentin Tarantino en 2018. (ANDREW COOPER)

Les productions cinématographiques et télévisuelles pourront reprendre à partir de vendred 12 juin, ont annoncé mercredi les autorités de Los Angeles, indiquant toutefois que les salles de cinémas n'étaient pas encore autorisées à rouvrir leurs portes à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus.

Tests de dépistage à répétition

Les tournages à Hollywood avaient été interrompus et les salles de cinéma fermées à la mi-mars dans le cadre des mesures destinées à endiguer la propagation de l'épidémie.

Dans un communiqué de presse, le comté de Los Angeles a indiqué que les productions cinématographiques et télévisuelles pouvaient reprendre en respectant des directives mises sur pied par un groupe de travail du secteur. Parmi ces mesures figurent des tests de dépistage à répétition pour les acteurs et les équipes techniques.

Véritable reprise en septembre

En dépit de ce feu vert des autorités, la plupart des tournages devraient seulement reprendre en septembre.

Les studios de Hollywood espèrent que suffisamment de salles pourront rouvrir pour projeter les films à gros budget dont la sortie est traditionnellement prévue durant l'été. Parmi les "blockbusters" attendus cet été aux Etats-Unis figurent Tenet, de Christopher Nolan (sortie programmée au 17 juillet), et la nouvelle version avec acteurs de Mulan, le film d'animation de 1998 des studios Disney (24 juillet).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.