Mort de Jean-Paul Belmondo : la boxe, son autre passion

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Mort de Jean-Paul Belmondo : la boxe, son autre passion
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Dana, C.Kenck, P.Miette - France 2
France Télévisions

Avant de faire une carrière mémorable au cinéma, Jean-Paul Belmondo a longtemps pratiqué la boxe. Un sport qui lui a été utile durant le reste de sa vie.

Jean-Paul Belmondo ne vivait pas uniquement pour le cinéma. L’acteur était également un grand amateur de sport et d’une discipline en particulier : la boxe. C’est dans un club à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) qu’il s’entraînait. Mardi 7 septembre, si personne ne l’a connu, tous les membres du club sont touchés par sa disparition. Des posters du comédien tapissent certains murs de la salle d’entraînement, qui porte d’ailleurs le nom de la star. "Tout le monde est en deuil", confie un sportif sur place. 

Un passionné

L’acteur a longtemps suivi les combats de boxe, allant même jusqu’à être le parrain des boxeurs français aux Jeux olympiques de Sydney (Australie) en 2000. Une passion qui était également présente dans certains de ses films. Dans L’as des as, Jean-Paul Belmondo interprète un entraîneur de boxe et il joue même le rôle d’un boxeur dans L'Aîné des Ferchaux. En 1961, il explique même que ce sport l’a aidé dans son quotidien, lui apprenant à "s’accrocher quand ça va mal. Puis quand on est un peu désespéré, de ne pas s’écouter, de continuer à lutter. Je crois que j’ai appris ça avec la boxe", affirmait-il. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mort de Jean-Paul Belmondo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.