En images Festival de Cannes 2023 : la complicité de Benoît Magimel et Juliette Binoche, l'élégance de Virginie Efira pour une montée des marches rafraîchissante

Article rédigé par Arthur Ponchelet
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
En attendant Nanni Moretti, le réalisateur italien qui retrouve le Festival pour la neuvième fois en compétition, les marches cannoises ont accueilli deux cinéastes français. Valérie Donzelli a présenté "L'Amour et les forêts" dans la section Cannes Première, tandis que Tran Anh Hung projetait "La passion de Dodin Bouffant", en lice pour la Palme d'or.

C'était l'affluence des grands soirs pour le huitième jour de compétition au Festival de Cannes. Comme à chaque fois, une pluie de stars s'est abbatue sur la Croisette, au son des talons et des mocassins sur les marches. Juliette Binoche et Benoît Magimel ont ouvert le bal. Les deux acteurs français sont à l'affiche de La passion de Dodin Bouffant, long-métrage du réalisateur franco-vietnamien Tran Anh Hung, en lice pour la Palme d'or.

A leurs côtés, Virginie Efira et Melvil Poupaud ont gravi les 24 marches du Palais des Festivals pour L'Amour et les forêts, accompagnés de Valérie Donzelli, la réalisatrice. Ce long-métrage, qui met en scène une femme tombant petit à petit sous l'emprise d'un homme, est présenté hors compétition dans la section parallèle Cannes Première. 

Plus tard dans la soirée, le réalisateur Nanni Moretti a foulé le tapis rouge pour la neuvième fois en sélection. L'Italien présente son dernier film, Vers un avenir radieux (Il Sol Dell'Avvenire), pour lequel il a troqué sa Vespa pour une trottinette, en compétition pour la Palme d'or. Il était accompagné du casting du long-métrage, parmi lequel on retrouve Matthieu Amalric ou encore Margherita Buy, son actrice fétiche.

 

Benoît Magimel et Juliette Binoche se retrouvent dans "La passion de Dodin Bouffant", de Tran Anh Hung. Les deux acteurs, en couple à la ville jusqu'en 2003, ont une fille ensemble. C'est justement pour leur idylle passée qu'ils ont été choisis par le réalisateur, qui met en scène une histoire d'amour entre un gastronome et sa cuisinière. (VALERY HACHE / AFP)
L'équipe du film "L'Amour et les Forêts" réunis autour de sa réalisatrice, Valérie Donzelli. Pendant toute la montée des marches, elle a tenu la main de Virginie Efira, l'actrice principale du film. A ses côtés, Melvil Poupaud, le producteur Edouard Weil et Eric Reinhardt, auteur du livre dont est tiré le long-métrage. (VALERY HACHE / AFP)
Toute l'équipe du film "Vers un avenir radieux" ("Il Sol Dell'Avvenire") a célébré la montée des marches avec une chorégraphie. Une fois arrivés à la porte du Palais des Festivals, ils se sont tous réunis autour de Nanni Moretti pour une danse, qui reprend l'une des scènes du film. (VALERY HACHE / AFP)
Benoît Magimel a monté les marches de Cannes pour la deuxième fois en 2023, mais toujours sans quitter ses lunettes fumées. Après "Omar la fraise" vendredi 20 mai, place à "La passion de Dodin Bouffant", où l'acteur incarne un gastronome. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
L'équipe du film "La passion de Dodin Bouffant", sous la nuée de photographes. Au centre, Tran Anh Hung, son réalisateur, était très ému au moment de fouler le tapis rouge. Dans ce long-métrage, Benoît Magimel incarne Dodin Bouffant, un gastronome fictif, qui cuisine un pot-au-feu pour impressionner un chef, à l'aide de sa cuisinière, incarnée par Juliette Binoche. (ANDREAS RENTZ / GETTY IMAGES EUROPE)
Côté mode, la mannequin et actrice allemande Heidi Klum a remporté la palme de la tenue la plus photographiée de la soirée. Dans son immense robe jaune, aux manches immenses et ornées de diamants, elle fait penser à un papillon sur le point de s'envoler. (ANDREAS RENTZ / GETTY IMAGES EUROPE)
Le réalisateur Nanni Moretti et l'équipe du film "Vers un avenir radieux" ("Il Sol Dell'Avvenire") sont arrivés à pied jusque sur le tapis rouge. L'Italien, qui a habitué les photographes à une attitude réservée, était visiblement ému lors de la montée des marches, et même... souriant. (PASCAL LE SEGRETAIN / GETTY IMAGES EUROPE)
L'équipe du film "Hopeless" du réalisateur sud-coréen Chang-Hoon Kim, sélectionné dans la section Un certain regard, était très complice sur le tapis rouge. L'actrice Kim Hyung-seo et son partenaire à l'écran  Xa-Bin Hong ont illuminé la Croisette de leurs sourires. (LOIC VENANCE / AFP)
Virginie Efira, tout en sourire, a illuminé le tapis rouge. Elle occupe le rôle principal de "L'Amour et les forêts" de Valérie Donzelli, présenté à Cannes Première. Les photographes pourront encore s'en donner à coeur joie le 25 mai, puisqu'elle revient pour "Rien à perdre", de Delphine Deloget, sélectionné dans la catégorie Un certain regard. (VALERY HACHE / AFP)
Très sérieux au moment de monter les marches pour "L'Amour et les forêts" de Valérie Donzelli, Melvil Poupaud est pourtant rodé à l'exercice. L'acteur a déjà monté les marches le 16 mai dernier pour le début de la 76e édition du Festival de Cannes. Il était au casting de "Jeanne du Barry" de Maïwenn, le film d'ouverture. (LOIC VENANCE / AFP)
Le Festival de Cannes est aussi une grande tribune politique. Le temps de quelques instants, la Croisette a été le théâtre d'une manifestation de l'équipe du film "Crowra", de Joao Salaviza. Ils dénoncent le "cadre temporaire" au Brésil, une mesure qui oblige les peuples autochtones à prouver qu'ils vivaient déjà sur le territoire avant l'entrée en vigueur de la Constitution brésilienne pour en revendiquer la propriété. (LOIC VENANCE / AFP)
En plus de passer la journée dans les salles obscures, Damian Szifron fait le show pour les photographes. Le réalisateur argentin est membre du jury de la 76e édition du Festival de Cannes et va avoir la lourde tâche de départager les 21 films en compétition. (LOIC VENANCE / AFP)

Découvrez nos grilles de mots fléchés exclusives sur le thème du Festival de Cannes

jouer maintenant

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.