En images Festival de Cannes 2023 : Catherine Deneuve, Harrison Ford, Virginie Efira, Wes Anderson, les plus belles photos du tapis rouge

Article rédigé par Arthur Ponchelet
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Après deux semaines de compétition, la 76e édition du Festival de Cannes touche à sa fin. Avant la cérémonie de clôture et l'annonce des résultats ce soir, retour sur dix jours de tapis rouge, entre glamour et émotion.

Une chose est sûre : ces deux dernières semaines ont été mouvementées sur la Croisette. Comme chaque année, Cannes est devenue le centre névralgique du cinéma mondial. Une flopée de stars a inondé les marches du Palais des Festivals : Catherine Deneuve, Michael Douglas, Robert De Niro, Isabella Rosselini, Martin Scorsese, Cate Blanchett, Leonardo DiCaprio, Natalie Portman, Tom Hanks...

La Croisette a été le théâtre d'illustres retours, comme celui de Ken Loach, géant du cinéma social anglais qui pourrait devenir le premier triplement palmé de l'histoire du Festival. Le célébrissime Harrison Ford est venu présenter le 5e opus très attendu de la saga Indiana Jones. Il y a eu des polémiques, aussi, avec le retour de Johnny Depp, contesté depuis les accusations de violences conjugales à son encontre. L'acteur a ouvert le bal avec Jeanne du Barry, de la réalisatrice française Maïwenn. D'autres grands cinéastes ont foulé le tapis rouge : Martin Scorsese, venu présenter son dernier film Killer of the flower Moon et Wes Anderson avec son casting XXL pour Asteroid City, pour ne citer qu'eux. 

Au terme de ces deux semaines de compétition, le jury a visionné les 21 films sélectionnés. Son président, Ruben Östlund, et ses membres, vont désormais devoir faire un choix. Qui va remporter la Palme d'or ? Rendez-vous samedi soir, à 20h30, au Palais des Festivals. 

Michael Douglas embrassé par sa femme, Catherine Zeta-Jones (à droite) et sa fille Carys. L'acteur américain a reçu la Palme d’or d’honneur du Festival de Cannes. Agé de 78 ans, la légende de Hollywood est un habitué du festival puisque durant sa carrière il a présenté quatre films en compétition à Cannes. (LOIC VENANCE / AFP)
Depuis le tapis rouge, Catherine Deneuve embrasse le public de la Croisette. Alors que sa fille, Chiara Mastroianni, est la maîtresse de cérémonie de cette édition, Catherine Deneuve a également monté les marches du festival, sous l'immense affiche du festival où elle est représentée. Interrogée par la journaliste de France Télévisions Louise Ekland, Catherine Deneuve a simplement lancé "c’était une grande époque, 1968 !". La photo de Jack Garofalo a été prise sur le tournage de "La Chamade", un film d'Alain Cavalier. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Quelques minutes avant le début de la cérémonie d'ouverture, le président du jury Ruben Östlund (au centre) et les membres du jury se sont tenu la main pour monter les marches. De gauche à droite : l'acteur américain Paul Dano, l'acteur français Denis Ménochet, l'artiste Brie Larson, le président du jury, le réalisateur argentin Damián Szifrón, la réalisatrice française Julia Ducournau, l'écrivain et réalisateur franco-afghan Atiq Rahimi, la réalisatrice Maryam Touzani et la réalisatrice, scénariste et actrice zambienne Rungano Nyoni. (ANTONIN THUILLIER / AFP)
C'est l'histoire de trois monstres sacrés du cinéma. Leonardo DiCaprio, Martin Scorsese et Robert De Niro ont monté les marches pour le film "Killer of the flower Moon", le dernier long-métrage du réalisateur. C'est la dixième collaboration entre De Niro et Scorsese, et la sixième pour DiCaprio. (LOIC VENANCE / AFP)
Wes Anderson, Tom Hanks, Scarlett Johansson et Jason Schwartzman ont fait le show tapis rouge cannois. Venus présenter "Asteroid City", le dernier film du réalisateur, ils ont fait vibrer la Croisette et captivé l'attention des photographes. (ANTONIN THUILLIER / AFP)
Elle ne quitte plus le tapis rouge, Virginie Efira, à l'affiche de deux films présentés sur la Croisette cette année. "L'Amour et les Forêts", de Valérie Donzelli, et "Rien à perdre", premier film de Delphine Deloget présenté vendredi dans la section Un certain regard. (VALERY HACHE / AFP)
Le réalisateur Pedro Almodovar s'est prêté au jeu des photographes de la Croisette. Venu présenter son dernier film, "A strange way of life", un court-métrage en anglais, l'Espagnol était tout sourire. Sans ôter ses lunettes, il a été rejoint par le casting du film, Ethan Hawke, Jason Fernandez, Manu Rios, Jose Condessa et George Steane. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Benoît Magimel et Juliette Binoche se retrouvent dans "La passion de Dodin Bouffant", de Tran Anh Hung. Les deux acteurs, en couple à la ville jusqu'en 2003, ont une fille ensemble. C'est justement pour leur idylle passée qu'ils ont été choisis par le réalisateur, qui met en scène une histoire d'amour entre un gastronome et sa cuisinière. (ANTONIN THUILLIER / AFP)
Les acteurs Benoît Magimel et Reda Kateb, habitués du Festival de Cannes, se lancent un regard complice avant de monter les 24 marches du Palais des Festivals pour assister à la projection du film "Omar La Fraise" dans lequel ils jouent deux amis bandits en Algérie. (LOIC VENANCE / AFP)
L'équipe du film "May December" de Todd Haynes a monté les marches le vendredi 19 mai. Au casting de ce drame, Cory Michael Smith, Julianne Moore, Charles Melton et Natalie Portman. Cette dernière, hilare, porte une réplique d'une robe signature de Christian Dior, dessinée en 1949. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
L'un a 16 ans, l'autre 80. Harrison Ford a été enlacé par le jeune acteur français Ethann Isidore sur le tapis rouge, avant la projection du 5e opus des aventures d'Indiana Jones, "Indiana Jones et le Cadran de la Destinée". Dans ce film, le plus célèbre des archéologues est rejoint par Phoebe Waller-Bridge et Mads Mikkelsen. (LOIC VENANCE / AFP)
Rupert Friend, vu notamment dans la série "Homeland" fait danser Maya Hawke, révélée par la série à succès "Stranger Things", sur le tapis rouge. Les deux acteurs sont à l'affiche de "Asteroid City", le dernier film de Wes Anderson. (LOIC VENANCE / AFP)
L’actrice britannico-américaine Helen Mirren a assorti sa tenue du soir au film projeté, "Jeanne du Barry", de Maïwenn. Elle arbore son style XVIIIe siècle jusqu’au bout des ongles. (VALERY HACHE / AFP)
La réalisatrice Maïwenn a débuté ce 76e Festival de Cannes avec le film d'ouverture, "Jeanne du Barry", long-métrage sur la favorite du roi Louis XV. Au casting, Pierre Richard et Johnny Depp ont foulé le tapis rouge. L'acteur américain, contesté depuis les accusations de violences conjugales de son ex-femme, a qualifié de "fiction horrible" ce qui était écrit sur lui. (LOIC VENANCE / AFP)
Tom Hanks, la légende de "Forest Gump" et de "Philadelphia" goûte à la montée des marches aux côtés de sa femme, l'actrice Rita Wilson, vue dans "Nuits blanches à Seattle", ou encore "Just married (ou presque)" d'Ellie Graham. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY)
Contre-champs : quarante ans après sa Palme d'Or pour "Paris Texas" (1984) le réalisateur allemand Wim Wenders immortalise lui-même, avec son smartphone depuis le haut des marches, ce jour parfait à Cannes où il présente entouré de ses acteurs, de ses actrices (Koji Yakusho, Arisa Nakano, Tokio Emoto) et de son épouse la photographe Donata Wenders son dernier film, "Perfect days", tourné au Japon. (VALERY HACHE / AFP)
Marco Bellocchio enlace Thierry Fremaux, délégué général du festival de Cannes, lors de la montée des marches. Le réalisateur italien présentait "Rapito" ("L'Enlèvement"), inspiré de l'histoire d'Edgardo Mortara, un enfant juif de Bologne qui, au milieu du XIXe siècle, fut enlevé par la Papauté après avoir été baptisé en secret par sa nourrice. C'est le retour en compétition de l'illustre cinéaste transalpin après avoir reçu une Palme d'or d'honneur en 2021. (ANTONIN THUILLIER / AFP)
Toute l'équipe du film "Vers un avenir radieux" ("Il Sol Dell'Avvenire") a célébré la montée des marches avec une chorégraphie. Une fois arrivés à la porte du Palais des Festivals, ils se sont tous réunis autour de Nanni Moretti, le réalisateur du film, pour une danse, qui reprend l'une des scènes du film. A gauche, Margherita Buy, actrice fétiche du célèbre cinéaste italien, s'est elle aussi prêté au jeu. (VALERY HACHE / AFP)
L'équipe du film "La chimère", très complice au moment de monter les marches, s'est rassemblée autour de Isabella Rossellini, légende vivante du cinéma italien. La star de "Blue Velvet", de David Lynch, était entourée d'Alice Rohrwacher, la réalisatrice du film, Alba Rohrwacher et  Josh O'Connor, qui incarne le personnage principal du film. (SCOTT GARFITT/AP/SIPA / SIPA)
C'était un instant suspendu comme seul Cannes sait en proposer. Ken Loach, 86 ans, monstre sacré du cinéma britannique, est arrivé sur le tapis rouge et le silence s'est fait. Le réalisateur, palmé en en 2006 et 2017 pour "Le vent se lève" et "Moi, Daniel Blake" peut devenir le seul cinéaste à remporter trois Palmes d'or. (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

Découvrez nos grilles de mots fléchés exclusives sur le thème du Festival de Cannes

jouer maintenant

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.