Sophie Marceau crée la polémique en soutenant "Hold-Up" un documentaire sur le Covid-19

L'actrice Sophie Marceau a fait polémique sur les réseaux sociaux en postant sur son compte Instagram l'affiche de ce film diffusé depusi mercredi sur internet. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'actrice Sophie Marceau le 14 avril 2019 à Pekin (SONG FAN / IMAGINECHINA)

Son post a provoqué de nombreuses réactions et un long débat sur Instagram. L'actrice Sophie Marceau a pris sur internet la défense du documentaire Hold Up, un film qui défend la thèse d'un complot mondial dont la pandémie de coronavirus serait l'objet. "Ils nous appellent inutiles...", a-t-elle écrit sur son compte Instagram dans un post qui reprend l'affiche du documentaire et renvoie par un lien vers le site qui propose le film au visionnage. 

Voir cette publication sur Instagram

« Ils » nous appellent inutiles... HOLD-UP de Pierre Barnérias : https://tprod.fr/project/hold-up/

Une publication partagée par Sophie Marceau (@sophiemarceau) le

Dans les commentaires de sa publication, le choix de l'actrice divise les internautes. "Pourquoi propager ces théories ? Sophie, tu pourrais finir ta carrière sur du positif. On n'a pas besoin de ça", s'indigne l'un. "Complotisme... Quelle déception de votre part", s'étonne un autre. Ils sont également nombreux à prendre la défense du film et à saluer l'initiative de Sophie Marceau. Parmi eux, le chanteur Christophe Willem écrit : "Je salue ton courage car le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne laisse pas indifférent."

Financé par des cagnottes en ligne et officiellement sorti mercredi 11 novembre sur internet, Hold-up rassemble les témoignages de d'experts et de sceptiques attaquant vigoureusement les mesures prises contre la crise du Covid-19. Ce film de 2h40, réalisé par l'ancien journaliste Pierre Barnérias, entend fustiger une "idéologie sanitaire autoritaire" qui veut "contraindre à une société de surveillance et de soumission", selon son producteur Christophe CosséDe nombreuses voix se sont élévées pour dénoncer un documentaire complotiste

Apparaissant à l'écran dans le documentaire, l'ancien ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy a pris ses distances mercredi sur Twitter: "Je n'ai pas vu ce film et s'il y a le moindre caractère complotiste, je veux dire le plus clairement possible que je m'en désolidarise. La crise sanitaire que nous traversons est suffisamment grave pour ne pas ajouter de la confusion aux moments douloureux que nous vivons". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.