Brigitte Bardot et Fabrice Luchini volent au secours de Gérard Depardieu

Les deux comédiens critiquent vivement la tribune de Philippe Torreton.

L\'ancienne actrice Brigitte Bardot, le 27 septembre 2007 à Paris.
L'ancienne actrice Brigitte Bardot, le 27 septembre 2007 à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)

"Je soutiens Gérard Depardieu, victime d'un acharnement extrêmement injuste." Mercredi 19 décembre, Brigitte Bardot a pris la défense du comédien français dans un court communiqué transmis à l'AFP par sa fondation. L'acteur, critiqué notamment par le gouvernement pour son exil fiscal en Belgique, enregistre là un nouveau soutien.

Grande défenseure de la cause animale, l'actrice estime que l'acteur peut bénéficier de son appui "bien qu'il soit un amateur de corrida, ce qui ne l'empêche pas d'être un acteur exceptionnel qui représente la France avec une popularité et une célébrité uniques".

"Quand on attaque Depardieu, il faut avoir une filmographie solide"

Évoquant le texte à charge contre Gérard Depardieu signé par le comédien Philippe Torreton et publié dans Libération, Brigitte Bardot demande à ce dernier de "garder son venin, sa vulgarité, sa médiocrité et sa jalousie pour insulter ceux qui en valent la peine".

Un autre ami de Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, a également attaqué Philippe Torreton. "Qand on attaque Depardieu, il faut avoir une filmographie solide", a confié le comédien à Sud Ouest.fr. "C'est suicidaire de se confronter à un monument de cinéma", a-t-il poursuivi, avant de lâcher "Depardieu, c'est un ami. Et je ne juge pas mes amis".