Covid-19 : Hollywood stoppe les tournages devant l'explosion des contaminations à Los Angeles

Los Angeles est devenu l'un des principaux foyers de la pandémie de coronavirus aux Etats-Unis. Le syndicat des acteurs d'Hollywood a indiqué que la plupart des productions hollywoodiennes seront suspendues au moins jusqu'à la mi-janvier. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Un couple prend un photo à l'observatoire Griffith, avec une vue sur le signe "Hollywood" à Los Angeles (mai 2020).  (APU GOMES / AFP)

Hollywood met un coup d'arrêt à ses tournages. La plupart de ses productions doivent être suspendues au moins jusqu'à la mi-janvier, a annoncé le syndicat des acteurs. Les cas de Covid-19 continuent de battre des records à Los Angeles, devenu l'un des principaux foyers de la pandémie aux Etats-Unis. "La plupart des productions resteront en pause jusqu'à la deuxième ou troisième semaine de janvier, sinon plus tard", a déclaré le syndicat SAG-AFTRA dans un communiqué diffusé à ses adhérents mardi 29 décembre.

Quelques jours plus tôt, les autorités sanitaires du comté de Los Angeles avaient exhorté les cinéastes à "envisager de suspendre leur travail pour quelques semaines durant cette augmentation catastrophique des cas de Covid". Los Angeles, comté le plus peuplé des Etats-Unis avec quelque dix millions d'habitants, est devenu l'un des principaux foyers de la pandémie de coronavirus dans le pays et bat des records de contaminations quasi quotidiens, avec des hôpitaux submergés par les nouveaux cas.

Des services d'urgence débordés

A ce jour, quelque 750 000 cas ont été officiellement recensés dans le comté, où la maladie a fait près de 10 000 morts. Les mesures de restrictions mises en place début décembre pour tenter de freiner la propagation du virus ont été prolongées indéfiniment le 29 décembre dans tout le sud de la Californie, où les services d'urgence sont débordés et où les ambulances doivent parfois tourner des heures pour trouver un lit au patient qu'elles transportent.

Le syndicat SAG-AFTRA a multiplié les initiatives pour tenter de relancer les tournages à Hollywood depuis leur arrêt total en mars dernier, en particulier au moyen d'un accord signé en septembre avec les principaux studios sur les mesures sanitaires à mettre en oeuvre pour protéger les acteurs, notamment des tests rigoureux.

Un taux d'activité très bas

Malgré ces précautions, les productions ont peiné à redécoller à Los Angeles. En octobre, leur taux d'activité n'atteignait même pas 50% du niveau habituel en cette période, et la flambée des contaminations l'a encore réduit ces dernières semaines. Selon Film LA, l'entité chargée de délivrer les permis pour les tournages à Los Angeles, les demandes étaient récemment à leur plus bas niveau depuis la reprise des activités à Hollywood cet été.

Hormis quelques dizaines de films indépendants, très peu de long métrages ont été tournés cette année dans la région de Los Angeles, l'essentiel de l'activité se concentrant sur les publicités et les clips vidéo. A l'inverse, des films à gros budget ont relancé leurs tournages en dehors des Etats-Unis, comme Tom Cruise et son nouvel opus de Mission Impossible au Royaume-Uni et en Italie, ou les séries télévisées Supergirl et Batwoman au Canada. L'un des éléments qui freine la reprise des films en Californie est le refus des assureurs de prendre en charge les incidents de tournage liés au coronavirus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.