Cinéma : le film "Les Petites mains" revisite les grèves des femmes de chambre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Cinéma : le film "Les Petites mains" revisite les grèves des femmes de chambre
Article rédigé par France 2 - R. Kezal, M. Behboudi, O. Palomino, E. Rassat, G. Gheorgita, D. Chevalier
France Télévisions
France 2
Au programme le mercredi 1er mai, une jolie comédie émouvante inspirée de la lutte des femmes de chambre de l'hôtel Ibis des Batignolles.

Eva, 20 ans, commence son nouvel emploi en tant que femme de chambre. Elle est habituée à travailler dans l’hôtellerie mais rien ne l'avait préparée aux exigences d’un grand palace. Parmi ses nouvelles collègues, des femmes en grève pour plus de droits et un meilleur salaire. Le film est inspiré des mobilisations, ces dernières années, de femmes de chambre contre la sous-traitance et les cadences infernales dans plusieurs hôtels parisiens. La plus longue grève, de 22 mois, avait marqué par sa durée et sa résonance médiatique. 

Une projection dédiée aux grévistes 

Pour écrire sa fiction, le réalisateur a rencontré plusieurs grévistes. Les femmes de chambre qui avaient participé aux grèves ont pu voir le film à l’occasion d’une projection qui leur était dédiée. "Nous sommes fières de ce qu’on a fait, parce qu’aujourd’hui à l’hôtel Ibis, une femme de chambre qui gagnait 800, 900 euros arrive à gagner 1 500, voire 1 800", se réjouit l’une d’elles. Une comédie sociale à apprécier en cette journée en droit des travailleurs et des travailleuses. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.