"Je ne suis pas membre du jury de Cannes" : Marlène Schiappa réagit à la polémique sur l'attribution de la Palme d'or à Alain Delon

Une pétition américaine dénonce les prises de parole passées de l'acteur sur les LGBT et les migrants. Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat en charge de l'Egalité entre les femmes et les hommes, dénonce elle aussi des "propos scandaleux" mais rappelle que cette récompense couronne une "carrière d'acteur" et non des propos qu'il "aurait pu tenir ailleurs".

Alain Delon devrait obtenir une Palme d'or d'honneur lors du festival de Cannes, ce qui a entraîné la naissance d'une pétition aux Etats-Unis pour dénoncer ses propos controversés envers les LGBT et les migrants. Interrogée mercredi 15 mai sur franceinfo sur cette polémique, Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat en charge de l'Egalité entre les femmes et les hommes, a répondu qu'elle ne signait "plus les pétitions" en raison de son poste au gouvernement.

Marlène Schiappa a cependant admis que l'acteur français avait tenu "des propos qui sont complètement scandaleux, y compris des propos homophobes", un délit et non une opinion. Mais elle ajoute néanmoins que cette Palme d'or "couronne son rôle d'acteur, sa participation à des films et non pas les propos qu'il a pu tenir par ailleurs". La secrétaire d'Etat précise enfin qu'elle "n'est pas responsable de l'attribution" des Palmes d'or et qu'un numéro d'urgence a été mis en place pour les victimes de violences sexuelles durant la durée du festival, qui a débuté mardi soir.

La secrétaire d\'Etat Marlène Schiappa lors d\'une séance de questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, le 20 mars 2019.
La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 20 mars 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)