Agnès Varda : une icône de la Nouvelle Vague

Décédée à l'âge de 90 ans dans la nuit de jeudi à vendredi 29 mars, Agnès Varda s'était imposée dans le cinéma, réalisatrice majeure de la Nouvelle Vague.

FRANCE 3

Un tour de France en camion avec le photographe JR à ses côtés. Dans ce documentaire loufoque et plein d'émotions, Visages, Villages, Agnès Varda nous aura montré jusqu'au bout son esprit pétillant et inventif. "C'est ça la santé mentale, c'est de décaler tout le temps", confiait-elle. Et dès le départ, elle a dénoté. Elle était la seule femme cinéaste de l'époque, dans cet univers exclusivement masculin. Dans la vie, elle est mariée au réalisateur Jaques Demy et à l'écran, elle s'impose elle aussi, en pleine Nouvelle Vague, avec Cléo de 5 à 7, en 1962.

Des films à petits budgets toute sa vie

Vingt ans plus tard, elle tourne Sans toit ni loi, avec Sandrine Bonnaire, bouleversante, dans le rôle d'une jeune SDF. Photographe, réalisatrice, documentariste.. Toute sa vie, Agnès Varda enchaîne les films à petits budgets et elle se construit une œuvre bien à elle, pleine d'humanité. Son fidèle public a tenu à lui rendre hommage dans son quartier parisien, rue Daguerre dans le 14e arrondissement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Agnès Varda, lors du festival international du film de Marrakech, le 2 décembre 2018.
Agnès Varda, lors du festival international du film de Marrakech, le 2 décembre 2018. (FADEL SENNA / AFP)