Affaire Weinstein : l'accusateur accusé

Le procureur de l'État de New York a démissionné après les révélations du New Yorker, journal à l'origine de l'affaire Weinstein. Le procureur Eric Schneiderman est accusé de violences par d'anciennes compagnes.

France 2

C'était jusqu'à ce matin le procureur de l'affaire Weinstein, l'un des plus fermes soutiens à la lutte des femmes contre le harcèlement sexuel dans le milieu professionnel. Un mouvement né en réaction contre Harvey Weinstein, producteur de cinéma, grande figure d'Hollywood, accusé par des dizaines de femmes d'agression sexuelle. Et cette fois, c'est lui, le procureur de New York, qui d'accusateur est devenu accusé par quatre femmes, dont deux à visage découvert dans le New Yorker. L'une a vécu deux ans avec le procureur, l'autre une année.

Opposant à la politique de Donald Trump

Elles accusent toutes Eric Schneiderman de brutalité. "C'était horrible, c'est arrivé de nulle part. L'étranglement était très ferme", a confié Michelle Manning Barish au journal. "C'était terrible. J'ai donné des coups de pied. Dans tout mon corps, je sentais que j'étais battue par un homme", ajoute-t-elle. Ces femmes accusent, mais n'ont pas porté plainte. Eric Schneiderman parle de jeux sexuels consentis : "Je n'ai agressé personne", a-t-il dit. Néanmoins, dans un communiqué, il a dû présenter sa démission de procureur de New York, lui qui a été connu comme opposant à la politique de Donald Trump, en particulier sur le climat et sur l'immigration. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Eric Schneiderman, procureur général de l\'Etat de New York, le 6 septembre 2017, lors d\'une conférence de presse.
Eric Schneiderman, procureur général de l'Etat de New York, le 6 septembre 2017, lors d'une conférence de presse. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)