Affaire Weinstein : de Meryl Streep à Matt Damon, comment Hollywood lave son linge sale en public

Les révélations autour des agressions du producteur américain Harvey Weinstein ont fait éclater une omerta qui perdurait depuis des décennies. 

Mery Streep à Washington D.C., le 14 décembre 2017. 
Mery Streep à Washington D.C., le 14 décembre 2017.  (DENNIS VAN TINE / NURPHOTO)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'omerta était totale. Harvey Weinstein a opéré en toute impunité pendant des décennies à la tête d'un empire hollywoodien en harcelant et en agressant sexuellement de nombreuses actrices. Les révélations de cette affaire par le New York Times et le New Yorker ont provoqué une déflagration dans le milieu du cinéma, et l'onde de choc se fait toujours ressentir. Qui était au courant des agissements du producteur ? Qui a préféré se taire plutôt que de briser le silence des victimes ? Deux mois et demi après les premières révélations, l'heure en est aux règlements de compte. Franceinfo fait le point sur les principales polémiques qui agitent Hollywood.

Meryl Streep critiquée pour "son silence" 

Dans un tweet virulent, publié samedi 16 décembre mais supprimé depuis, l'ancienne actrice de Charmed Rose McGowan a attaqué les actrices qui ont annoncé porter du noir pendant les Golden Globes 2018, en signe de protestation contre le harcèlement à Hollywood. "Les actrices, comme Meryl Streep, qui ont si souvent travaillé joyeusement pour le monstrueux porc [Harvey Weinstein] porteront du noir pour les Golden Globes afin de protester silencieusement. VOTRE SILENCE est LE problème", a-t-elle asséné. 

Plusieurs posters accusant Meryl Streep d'être restée silencieuse ont aussi été affichés mardi dans les rues de Los Angeles, avec un bandeau "Elle savait" placardés sur une photo de l'actrice au côté d'Harvey Weinstein, comme le rapporte The Hollywood Reporter.

Dans une déclaration envoyée au HuffPost, l'actrice dément toute complaisance envers le puissant producteur. "Je n'étais pas délibérément silencieuse. Je ne savais pas", affirme l'actrice. "Il avait beaucoup plus besoin de moi que je n'avais besoin de lui, et il s'est assuré que je ne sois pas au courant", développe-t-elle. 

Matt Damon épinglé pour ses commentaires sur l'affaire Weinstein 

Matt Damon s'est attiré les foudres des réseaux sociaux en commentant, dans deux interviews consécutives à ABC et au Business Insider, les suites de l'affaire Weinstein. 

Dans un entretien accordé à ABC, en pleine promotion de son film Downsizing, l'acteur a expliqué qu'il considérait très important de différencier les différents agissements qui peuvent s'étaler sur "le spectre" des agressions sexuelles. "Il y a une différence, vous savez, entre donner une petite tape à quelqu'un sur les fesses et le viol ou des abus sexuels sur des enfants, n'est-ce pas ? Ces deux types de comportement doivent incontestablement être confrontés et éradiqués, mais ils ne devraient pas être confondus, n'est-ce pas ?" 

Une différentiation qui a scandalisé l'actrice Alyssa Milano. "Il y a différents stades de cancer. Certains plus curables que d'autres. Mais c'est toujours un cancer", a-t-elle rétorqué sur Twitter. Dans cette interview, Matt Damon a aussi fait référence à une "culture de l'indignation". "Nous ne sommes pas indignées parce que quelqu'un a touché nos fesses. (...) Nous sommes indignées parce que nous avons été réduites au silence", a ajouté l'actrice. 

Minnie Driver, l'actrice qui a joué avec Matt Damon dans Will Hunting, et qui a été sa petite amie, s'est également exprimée. "J'ai ressenti que j'avais terriblement besoin de dire quelque chose. Je me suis rendue compte que pour la plupart des hommes, d'hommes bons, des hommes que j'aime, il y a un seuil dans leur capacité à comprendre. Il ne peuvent tout simplement pas comprendre ce que sont les agressions et le harcèlement au quotidien", a-t-elle déclaré dans une interview au Guardian.

"Tu me donnes envie de vomir" : tension entre deux anciennes actrices de "Charmed" 

C'est à Alyssa Milano que l'on doit le décollage du mouvement #MeToo à la suite des révélations sur l'affaire Weinstein. Elle est en effet à l'origine du tweet qui a ouvert les vannes de la parole des femmes sur les réseaux sociaux. 

Rose McGowan, l'une des victimes de Harvey Weinstein, n'a pas du tout apprécié les déclarations de son ancienne collègue, avec qui elle a joué dans Charmed. Sur le plateau de Today  Alyssa Milano a commenté le mouvement #MeToo, en exprimant au passage son soutien à l'épouse de Harvey Weinstein, Georgina Chapman. 

"Elle est triste, ce n'est pas facile pour elle", avait expliqué Alyssa Milano. Les deux femmes sont des amies de longue date. Georgina Chapman a quitté le producteur le 10 octobre, quelques jours après les révélations de la presse américaine. "Tu me donnes envie de venir" a cinglé Rose McGowan en retour. 

Des actrices habillées en noir sur le tapis rouge des Golden Globes

Des actrices sont pressenties pour porter une robe noire lors de la cérémonie de remise des Golden Globes 2018, selon le Hollywood Reporter, pour dénoncer le harcèlement sexuel dans l'industrie du cinéma. Le "tapis rouge" risque de se transformer en tribune de soutien envers les femmes qui ont témoigné dans le cadre du mouvement #MeToo.

Jessica Chastain, Meryl Streep, Emma Stone, toutes les trois nommées aux Golden Globes, mais aussi Nicole Kidman et Reese Witherspoon devraient être vêtues de noir, selon Paris Match. Un mouvement de protestation qui pourrait se prolonger pendant toute la saison de remise des prix.