Vidéo Riad Sattouf et Vincent Lacoste racontent la genèse de la nouvelle BD "Le Jeune Acteur"

Publié Mis à jour
Envoyé spécial. "Je suis un peu le papa relou", dit Riad Sattouf de son "Jeune Acteur", Vincent Lacoste
Article rédigé par
France Télévisions

A l'occasion de la sortie de la nouvelle BD de Riad Sattouf, "Envoyé spécial" a rencontré l'auteur et son nouveau héros. Le "Jeune Acteur" n'est autre que Vincent Lacoste, le Hervé des "Beaux Gosses". Après leur premier film à tous deux, le comédien et le réalisateur ont développé un lien presque familial, sur lequel ils se confient avec leur humour habituel.

Le jeudi 4 novembre 2021 est un grand jour pour les fans de Riad Sattouf. Et aussi pour ceux de Vincent Lacoste. Il marque la sortie du nouvel opus de l'auteur de L'Arabe du futur, qui porte une fois encore sur la jeunesse, mais cette fois, ce n'est pas la sienne. Le Jeune Acteur (aux éditions Les livres du futur, fondées par l'auteur de BD) raconte les premiers pas dans le monde du cinéma d'un ado inexpérimenté de 14 ans. Riad Sattouf a fait sa connaissance en 2008 sur le casting des Beaux Gosses, son premier film. 

Et tout commence par un malentendu... "J'avais pas du tout compris que j'allais être extrêmement laid, je pensais que j'allais être légèrement amélioré et que c'était les histoires d'un jeune collégien séduisant, qui va d'amourette en amourette", plaisante Vincent Lacoste. C'est vrai qu'avec son "pull tacheté de bouse" et sa "coiffure de Coluche mi-longue", l'ado boutonneux des Beaux Gosses n'est pas gâté. "Mais c'est un fiasco, cette personne va ruiner ma vie !" s'effraie alors le jeune comédien.

En fait de fiasco, le film est récompensé aux Césars. Au lieu de ruiner sa vie, il lance sa carrière, et Vincent Lacoste est aujourd'hui l'un des jeunes acteurs français les plus demandés.

"Un énorme tonton"

Dans cette nouvelle BD, en creux, Riad Sattouf se livre aussi un peu. Au fil du temps, il a pris Vincent Lacoste sous son aile, devenant "un énorme tonton" ou un "papa relou" qui s'inquiète pour son protégé. "J'avais une angoisse qui me réveillait la nuit des fois, donc j'étais tout le temps en train de lui pomper l'air : 'Alors, t'as eu combien de moyenne générale ce trimestre ?'" s'amuse-t-il.

Aujourd'hui, tous deux ne se quittent plus, et entretiennent une amitié teintée d'un "rapport assez familial". Comme si inconsciemment, Riad Sattouf avait joué le rôle du père protecteur que lui-même aurait voulu avoir. Mais il le racontera peut-être dans une prochaine BD...

Extrait de "Riad Sattouf : la vie secrète des jeunes", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 4 novembre 2021. 

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.