VIDEO. Le 42e Festival de la BD d'Angoulême, dédié à Charlie Hebdo, placé sous haute sécurité

Le festival international de la bande dessinée, qui s'ouvre ce jeudi, va rendre hommage aux victimes de Charlie Hebdo. La sécurité a été drastiquement renforcée.

FRANCE 2

Le 42e Festival de la bande dessinée d'Angoulême, qui ouvre ses portes ce jeudi 29 janvier, est un peu spécial. Un peu plus de trois semaines après les attentats de Charlie Hebdo, les organisateurs et toute la ville de Charente ont voulu rendre hommage aux victimes de l'hebdomadaire.

Sur la façade de l'hôtel de ville, une banderole "Je suis Charlie" est déployée. Dans les rues, des panneaux d'habitude dédiés aux élections arborent des unes anciennes et récentes de Charlie Hebdo. "Il faut rire de tout, même si tout n'est pas amusant", assure une femme.

"Il va y avoir deux festivals : un festival où on va produire des réalisations toutes attenantes à Charlie Hebdo, et le festival sur lequel on travaille depuis 12 mois", confie à France 2 Franck Bondoux, délégué général du festival.

Le plan vigipirate intraitable

La sécurité a été renforcée comme jamais. "Nous avons demandé aux organisateurs du festival (...) de renforcer les contrôles aux accès", déclare le préfet Salvador Pérez.

La préfecture n'a pas communiqué de chiffres, mais des policiers patrouillent en ville. Des agents de sécurité sont postés partout avec des chiens renifleurs et le plan vigipirate est intraitable : les visiteurs sont fouillés et passés au détecteur de métaux.

Un Grand Prix d'honneur sera remis ce soir à Charlie Hebdo. Dimanche 1 février, le journal recevra le Prix spécial de la liberté d'expression, créé cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT