Vidéo "La photographie est mon mode de vie" : 4 photos qui ont marqué la vie du photographe Sebastião Salgado

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Les puits de pétrole incendiés du Koweït, les orphelins du Zaïre... 4 photos qui ont marqué la vie du photographe brésilien Sebastião Salgado.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Les puits de pétrole incendiés du Koweït, les orphelins du Zaïre... 4 photos qui ont marqué la vie du photographe brésilien Sebastião Salgado.

Koweït, 1991

"À ce moment-là, les troupes de Saddam Hussein ont mis le feu à plus de 600 puits de pétrole au Koweït", raconte Sebastião Salgado. Lorsqu'il a pris cette photo, le photographe raconte qu'il était complètement couvert de pétrole. "Pour protéger la caméra, avec les fumées, changer les pellicules... c'était quelque chose de très dramatique et de très spécial", se souvient-il.

Zaïre, 1994

La photographie montre trois enfants. Ces enfants n'avaient ni père ni mère, tous les deux étant morts du choléra. "Ce qui est stupéfiant, quand vous regardez la photo, c'est que l'un des trois enfants a les yeux un peu fermés. Il était sur le point de mourir... Et quelques instants après que j'ai pris la photo, il n'était plus là. Il était mort", raconte Sebastião Salgado. Après s'être rendu dans ces camps de réfugiés et avoir vu la violence, notamment lors du génocide au Rwanda, il tombe malade et rencontre "d'énormes problèmes psychologues". Il décide alors de mettre un terme à cette activité.

Brésil, 2000

"C'était le moment où mes parents sont devenus très vieux, et ils ont pris la décision de donner la ferme, leur ferme, à ma femme et à moi-même", raconte Sebastião Salgado. On y voit une terre désertée, sans arbres. Ils ont alors commencé par planter un arbre. "Et sur la deuxième photo, prise exactement au même endroit environ 15 ans plus tard, on peut voir tous les arbres qui sont revenus", se réjouit le photographe. Un moment important pour lui puisque c'est à ce moment-là qu'il décide de reprendre la photographie en consacrant davantage son travail à la nature : "J'ai choisi une autre histoire, je voulais photographier la nature sauvage de la planète."

Brésil, 2016 

La photographie montre une énorme averse et des nuages extrêmement volumineux. "C'est spectaculaire, c'est quelque chose d'unique sur la planète. Ce système d'humidité est très important pour la survie de la planète", raconte Sebastião Salgado. Avec ce cliché, il a ainsi voulu raconter l'histoire de l'Amazonie. "Je suis venu faire ces photos, pour avoir cette image qui raconte à toute la planète l'histoire de l'Amazonie parce que si nous n'agissons pas ensemble sur toute la planète, nous ne pouvons pas sauver l'Amazonie et nous allons la détruire", déplore-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.