Un van reconverti en studio photo parcourt les villages du Beauvaisis pour prendre les habitants en photo

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
CI_SOLUTION_PHOTO_VILLAGE
Article rédigé par
Corentin M. - franceinfo
France Télévisions

Dans les Hauts-de-France, Romain Cavallin et Matthieu Cauchy voyagent à travers le Beauvaisis pour prendre en photo les habitants des villages qu'ils parcourent.
L'objectif est triple, apporter la culture là où elle n'y est que peu présente, expliquer aux curieux le processus de la photographie et ressusciter la tradition des photographes itinérants. #IlsOntLaSolution

C’est une camionnette peu commune qui se gare sur la pelouse d’une place de Maisoncelle-Saint-Pierre, un petit village de 160 habitants situé dans l’Oise.
L’inscription sur la devanture “Obscura machina” intrigue. Mais quand Romain Cavallin, photographe, se saisit du mégaphone pour inviter petits et grands à venir se faire photographier, les passants ne se font pas prier. “C’est cool mais ça fait bizarre parce qu’on ne fait pas ça tous les jours”, s’égaye une jeune fille qui vient de poser devant l’objectif.

Un van réaménagé en studio photo

À bord de leur van réaménagé en studio photo, Romain Cavaillon et Matthieu Cauchy parcourent le Beauvaisis pour rencontrer les habitants des villages qui ont plus difficilement accès à la culture. Soutenus par l’association Diaphane Photographie et financés par le ministère de la Culture et la région Hauts-de-France, les deux artistes ont déjà parcouru une quinzaine de villages.


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par obscura machine (@obscuramachine)

L’objectif est triple. Leur projet permet de ramener la culture là où il y en a peu, de reconstituer une tradition perdue d’une époque où des photographes itinérants prenaient en photo les habitants directement dans leur village et de faire découvrir aux amateurs les secrets de la photographie.
Romain et Matthieu travaillent uniquement en argentique. Une fois les portraits tirés, la suite de la visite se passe à l’intérieur du van, avec une lumière rouge pour seul éclairage. Un jeune garçon, venu avec sa famille, s'extasie devant ce procédé : “Quand tu prends la photo c’est tout gris alors qu’avant c’était tout blanc. En fait c’est magique. Vraiment ce que vous avez inventé c’est de la bombe.”

À la fin, "une exposition et peut-être une publication"

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par obscura machine (@obscuramachine)

La camionnette des deux photographes continuera d’explorer les contrées du Beauvaisis jusqu’en août. Qu’est-ce que ces clichés deviendront après ? “On ne sait pas encore, répond Matthieu Cauchy. Certainement une exposition, peut-être une publication. Pour l’instant on n’a pas encore d’idée précise. Mais c’est ce qui est excitant parce que tout s’écrit au jour le jour.”
Mais pour les amateurs de photographie, le travail des deux artistes devraient tout de même être exposé lors du festival des Photaumnales, le festival de la photo des Hauts-de-France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.