Chiron Duong, Lucie Khahoutian et Gabriel Dia lauréats du prix Picto de la Photographie de Mode

26 photographes ont participé à l'édition 2020 du prix Picto de la Photographie de Mode qui a annoncé le 12 octobre ses trois lauréats : Chiron Duong, Lucie Khahoutian et Gabriel Dia.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Chiron Duong, Lucie Khahoutian et Gabriel Dia (de gauche à droite) lauréats 2020 du prix Picto de la Photographie de Mode (Chiron Duong, Lucie Khahoutian et Gabriel Dia (de gauche à droite))

Chiron Duong, Lucie Khahoutian et Gabriel Dia sont les trois lauréats du prix Picto de la Photographie de Mode. Initié en 1998 par le laboratoire Picto, ce prix soutient les photographes de mode de moins de 35 ans, les aide à débuter leur carrière et fait émerger de jeunes talents. 

Ce prix a été décerné le 12 octobre 2020 au Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris. Habituellement sa remise a lieu en mars, mais suite au confinement du printemps dernier, elle avait été reportée comme l'explique Philippe Gassmann, CEO du groupe Picto : "D'une certaine manière, c'est un mal pour un bien, cela donnant quelques mois de plus aux photographes pour préparer leurs dossiers de candidature. Par contre, certains photographes ont pu rencontrer quelques difficultés pour produire leurs séries en raison de la fermeture des studios, de la moindre disponibilité des modèles ou des matières premières. Mais cela ne s'est pas vraiment ressenti dans les 150 candidatures reçues et nous sommes très satisfaits des 26 dossiers des photographes finalistes présentés au jury, tant dans leur diversité que dans la qualité prometteuse qu'il ressort des talents émergents dans ce domaine".

La nouvelle génération a "une réelle maturité" 

Ce prix - qui a révélé des photographes talentueux à la carrière internationale (Louis Decamps, Sofia & Mauro, Marjolijn de Groot, Kourtney Roy...) - est depuis 2013 ouvert à l’international. En 2016, il a rejoint les programmes de Picto Foundation offrant un éclairage aux travaux des photographes primés qui entrent dans les collections du fonds de dotation. Et depuis 2017, le musée de la Mode de la Ville de Paris est partenaire, ce qui permet aux lauréats de voir leurs oeuvres entrer dans les collections publiques du Palais Galliera.

Pour Philippe Gassmann, CEO du groupe Picto, la nouvelle génération de photographes de mode a "une réelle maturité, celle d'un genre qui est désormais pleinement intégré à l'histoire en mouvement de la photographie et incarné par de grands noms et donc la maturité d'une nouvelle génération qui impose sa vision, entremêlant maîtrise technique, sens artistique et passion pour la mode, autant que par la nature, la lumière et le devenir du monde. Mais les photographes sont aussi de plus en plus nombreux avec souvent l'espoir d'un eldorado... C'est peut-être là qu'un prix comme le nôtre peut jouer son rôle : sélectionner les talents émergents et les mettre en relation avec les acteurs du marché".

Le jury de la 23e édition du Prix Picto étudie chaque année les dossiers de 25 à 30 portfolios de photographes finalistes. Pour Philippe Gassmann, "le 1er prix du Prix Picto récompense la qualité, l'originalité et la maturité d'un travail photographique, de la démarche de son créateur. Les propositions du photographe vietnamien Chiron Duong ont séduit le jury à la fois pour l'intensité de ses couleurs, la force de sa créativité et la dimension personnelle que le photographe sait injecter dans ses créations autour de la mode. Chiron Duong imprègne ainsi beaucoup, et avec justesse, des éléments ou symboles de sa culture vietnamienne natale. C'est une démarche à l'image de ce que nous aimons encourager dans le cadre de ce prix, l'approche d'un photographe dont toute la démarche - esthétique et personnelle - peut apporter des promotions originales à l'univers de la mode".

Voir cette publication sur Instagram

P R I X P I C T O D E L A M O D E @PictoFR Foundation est heureux d'annoncer les trois lauréats primés lors de la 23ème édition du Prix Picto de la Mode qui s'est tenue hier au @palais_galliera. Parmi les 26 talentueux finalistes, le jury, présidé par Sarah Moon, a choisi ses lauréats... ⎾ PREMIER PRIX ✨⏌ Félicitations à @chironduong qui remporte la dotation Prix Picto de la Photographie de Mode ! . . . . #picto #pictofoundation #prixpictodelamode #ppm #ppm2020 #photo #prix #photographie #mode #fashion #photographe #photographer #exhibition #photoprint #talent #youngtalents #amazing #photooftheday #picoftheday #instadaily #chironduong #palaisgalliera

Une publication partagée par Picto (@pictofr) le

Trois photographes aux sensibilités différentes 

Chiron Duong (premier prix, dotation prix Picto de la Photographie de Mode) de son vrai nom Dat Duong est né en 1996 au Vietnam. Il a fait des études d’architecture au Vietnam et travaille comme architecte et photographe de mode. Il explique tirer son inspiration "de la culture traditionnelle vietnamienne ou asiatique (...) Les tons asiatiques sont non seulement extrêmement flamboyants, flottants mais aussi généreux et significatifs". Son objectif est de transmettre "les sentiments de mystère du folklore, de la foi et de la religion dans la vie des asiatiques par des couleurs et des photos en résonance avec la mode, ainsi que l’interférence de la culture occidentale et vietnamienne". "Je pratique de nombreuses techniques en photographie pour créer des émotions dans mes œuvres plutôt que de rechercher une impression visuelle", ajoute-t-il.

Chiron Duong premier Prix Picto de la photographie de mode 2020 (Chiron Duong)

Lucie Khahoutian (deuxième prix, dotation 19M de la photographie des métiers d'art) est une artiste visuelle dont la pratique mélange collage, photographie et installation. Elle est lauréate des prix Emerging Talents (Italie), Spotlight Award (Ireland), Fotografia Europea (Italie) et Krakow PhotoMonth (Pologne). Son travail est régulièrement exposé dans des foires, galeries et institutions et elle fait partie de plusieurs collections départementales d’art contemporain. Membre du collectif Live Wild, elle est basée en France.

Lucie Khahoutian, deuxième prix Picto de la photographie de mode (dotation 19M de la photographie des métiers d'art) (Lucie Khahoutian)

Enfin, Gabriel Dia (troisième prix, dotation Filippo Roversi) est né en 1985 au Sénégal. Éxilé en France en 2003, il vit et travaille à Paris. Après dix ans dans l’ingénierie nucléaire, il s'est consacré à sa passion et a approfondi ses connaissances en faisant un bachelor à l’EFET (ndlr, la grande école de photographie) en 2020. "Avec un grand penchant pour la photographie d’auteur, il me semble que l’essentiel de mon travail jusqu’à présent vise à exorciser des souvenirs douloureux d’enfance" explique le photographe.

Gabriel Dia, troisième prix Picto de la photographie de mode (dotation Filippo Roversi) (Gabriel Dia)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.