Le créateur sud-africain Thebe Magugu parsème, pour l'association Dessine l'Espoir, ses fleurs porte-bonheurs au Bon Marché à Paris

Depuis que Thebe Magugu a remporté le LVMH Prize 2019, le créateur sud-africain s'est révélé un des talents les plus prometteurs du moment. Le Bon Marché met un coup de projecteur sur son univers engagé avec l'installation "Porte-Bonheurs". 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le créateur sud-africain Thebe Magugu invité de l'exposition Porte-Bonheurs au Bon Marché à Paris à partir du 28 août (Le Bon Marché Rive Gauche)

Le designer sud-africain Thebe Magugu expose ses fleurs Porte-Bonheurs au Bon Marché à Paris du 28 août au 17 octobre 2021. Pour cet événement, il a imaginé une installation de 20 000 fleurs multicolores en tissu confectionnées en broche et piquées sur des lianes en suspension dans le magasin.

Ce projet soutient l’association humanitaire Dessine l’Espoir qui vient en aide aux populations vulnérables d’Afrique australe. Une démarche logique pour ce designer impliqué dans la cause des femmes et des enfants des townships de son pays.

Figure montante de la mode engagée

Figure montante de la mode, Thebe Magugu a remporté le prix LVMH en 2019 : depuis 2013, ce prix international récompense chaque année un designer émergent à travers une dotation et un programme d’accompagnement. Le créateur, basé à Johannesburg, avait séduit le jury avec sa mode singulière, dont l’élégance classique est décalée par des découpes architecturales, des effets d’asymétrie, des motifs ultracolorés parfois abstraits…

Le créateur africain Thebe Magugu invité du Bon Marché à Paris pour l'exposition Porte-Bonheurs (Le Bon Marché Rive Gauche)

Sa marque de mode de luxe propose des collections de prêt-à-porter tout en explorant des concepts parallèles à travers des projets capsules multidisciplinaires. Pour lui, la garde-robe se révèle aussi un moyen d’exprimer les messages qui lui tiennent à cœur. Car c'est un designer engagé pour la cause des femmes et des enfants des townships de son pays.

Un projet philanthropique pour soutenir Dessine l'Espoir

Plus qu’un geste artistique, cette installation est un projet philanthropique selon Patrice Wagner, PDG du groupe Bon Marché. "Nous avons profondément à cœur de nous investir dans des œuvres philanthropiques et c’est dans notre ADN que de le faire au travers du prisme de la mode", dit-il. Un avis partagé par Frédéric Bodenes, directeur artistique et image du groupe Bon Marché : "si chaque année nous proposons cinq grandes expositions liées à l'art, la mode, le voyage, la musique..., la philanthropie est un aspect de l'ADN du Bon Marché. C'est un hommage à Marguerite Boucicaut (ndlr : la femme du fondateur du magasin avait des préoccupations sociales et humanitaires)". Cette exposition a été une évidence pour Frédéric Bodenes : "je suis proche de l'association Dessine L'Espoir depuis de nombreuses années et j'ai aussi participé au jury du prix LVMH 2019 dont Thebe Magugu a été lauréat. C'est une rencontre hasardeuse où tout s'est enchaîné d'une façon simple et évidente".

En décembre 2019, les équipes du Bon Marché et Thebe Magugu ont rencontré l’équipe de Dessine l’Espoir, à Johannesburg, pour concevoir le modèle de fleur originel. "Thebe Magugu a dessiné cette fleur qui a été ensuite cousue et brodée (ndlr : contre rémunération) par 200 femmes en situation de vulnérabilité dans quatre ateliers soutenus par l’association situés à Pigg’s Peak et Bulembu en Eswatini et Roosboom et Johannesburg en Afrique du Sud", précise Frédéric Bodenes

Les fleurs se déclinent en sept couleurs de l’arc-en-ciel et deux formats. 20% d’entre elles comprennent un pétale coupé dans un tissu imprimé du créateur. Conçues telles des porte-bonheurs, elles seront suspendues sur des lianes dans le magasin au niveau des verrières et dans les vitrines, puis mises en vente en magasin et sur lesfleursdethebe.fr. "Les acheteurs vont acquérir un morceau de l'installation artistique de Thebe Magugu", souligne Frédéric Bodenes, "puisqu'elles seront transmises par courrier à leurs acheteurs une fois l’installation terminée". Cerise sur le gâteau, ces derniers auront aussi accès à un concert digital de la soprano Natalie Dessay le 15 novembre à 20h. 

Exposition Porte-Bonheurs au Bon Marché à Paris, à partir du 28 août (Le Bon Marché Rive Gauche)

Aider des femmes en situation de vulnérabilité en Afrique du Sud 

Au-delà d’une aide alimentaire pour les plus faibles, Dessine l’Espoir soutient donc les femmes en situation de vulnérabilité en leur fournissant des activités (broderie, couture) génératrices de revenus : la réalisation des fleurs a permis par exemple de les rémunérer et de financer un équipement en machines à coudre et tables de travail.

Confection de fleurs pour l'exposition Porte-Bonheurs au Bon Marché à Paris, à partir du 28 août (DR)

Dernière étape du projet, grâce à ces bénéfices, un "Jardin des savoir-faire" situé dans le village de Malanti en Eswatini devrait voir le jour réunissant sur un même site une forêt-jardin et un centre d’activité et de formation dans le domaine de l’agroécologie et de l’artisanat.

Confection de fleurs pour l'exposition Porte-Bonheurs au Bon Marché à Paris, à partir du 28 août (Le Bon Marché Rive Gauche)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.