Vol du "Rat au cutter" de Banksy : le principal suspect affirme que c'est l'artiste lui-même qui a commandité le vol de son œuvre

Début septembre, l'œuvre de Banksy peinte près du Centre Pompidou à Paris avait été dérobée.

L\'œuvre de l\'artiste Banksy près du Centre Pompidou à Paris, volé en septembre 2019.
L'œuvre de l'artiste Banksy près du Centre Pompidou à Paris, volé en septembre 2019. (FREDERIC DUGIT / MAXPPP)

Et si c'était Banksy lui-même qui avait commandité le vol de son "Rat au cutter" ? C'est en tous cas ce qu'affirme le principal suspect mis en examen le 7 février, a appris jeudi 5 mars franceinfo de source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

Dans la nuit du 1er au 2 septembre 2019, des individus équipés d'une nacelle de chantier s'étaient emparés de l'œuvre de Banksy. Elle était peinte à l'arrière d'un panneau de signalisation, rue Rambuteau près du Centre Pompidou, dans le 3e arrondissement de Paris. 

Banksy lui aurait demandé de lui "redonner" son œuvre

En garde à vue, le suspect, un homme qui gravite dans le milieu de la musique et du street art, a expliqué que c'est Banksy qui lui aurait demandé de lui "redonner" son œuvre. Selon lui, Banksy aurait commandité ce vol en réaction au vol de sa silhouette blanche, peinte sur la porte de secours du Bataclan, en hommage aux victimes des attentats.

Maître Antoine Vey, l'avocat du suspect, va contester la qualification de sa mise en examen. "Le propriétaire d'un bien ne peut se voler lui-même", explique l'avocat. L'artiste britannique Banksy, qui se plaît à garder son identité secrète, est un des plus cotés dans son milieu.