La Métropole de Lyon retoque le projet de l'architecte star Rudy Ricciotti

Un point du projet de rénovation du Musée des Tissus à Lyon, piloté par l'architecte Rudy Ricciotti - le célèbre créateur du Mucem - et financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a été retoqué en conseil métropolitain lundi. Cela pourrait retarder de trois à cinq ans l'ouverture de l'établissement.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
L'architecte Rudy Ricciotti lors de l'inauguration de la médiathèque de Valence (France), le 26 janvier 2021. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Suite à une commission d'enquête, un point du projet de rénovation du Musée des Tissus à Lyon, piloté par l'architecte Rudy Ricciotti et financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a été retoqué en conseil métropolitain lundi 21 novembre a-t-on appris auprès de la Métropole de Lyon.

Dans un rapport rendu en juin 2022, des commissaires enquêteurs ont refusé de valider la modification n°3 du plan local d'urbanisme et d'habitat (PLU-H) de la Métropole, où figurait le projet d'extension du Musée des Tissus, prenant en compte les plaintes de riverains qui contestent la hauteur d'un des bâtiments, destiné aux archives et au patrimoine du musée. Réalisé par Rudy Ricciotti, architecte et ingénieur Grand Prix national d'architecture en 2006 et médaille d'or de l'Académie d'architecture, le projet du musée "ne peut pas faire, en l'état, l'objet d'un projet de construire dans le PLU-H", indique à l'AFP Béatrice Vessiller, deuxième vice-présidence de la Métropole de Lyon, puisque "la commission d'enquête nous a demandé de retirer ce point".

L'ouverture devrait être retardée de trois à cinq ans

Un nouveau projet doit donc être présenté à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, qui finance la rénovation du Musée des Tissus, et devra ensuite être intégré au PLU-H avant d'être soumis, une fois encore, à une enquête publique, détaille la Métropole. Ce processus pourrait retarder de trois à cinq ans l'ouverture de l'établissement, prenant en compte la prochaine modification du PLU-H, le dépôt du permis de construire et les travaux, a déploré auprès de l'AFP une source proche du dossier.

"Le projet est déjà en train d'être retravaillé, depuis plusieurs mois, suite aux remarques des riverains. On n'a pas attendu la modification du PLU-H", a déclaré de son côté Pierre Oliver, maire LR du IIe arrondissement de Lyon et conseiller régional. "Notre priorité est de sauver le musée", un "des plus beaux projets culturels en France" qui dispose de "deux millions de pièces de collection", "tout en respectant les attentes des riverains", a-t-il assuré.

Sollicité par l'AFP, Rudy Ricciotti n'était pas joignable dans l'immédiat lundi. Il est notamment l'architecte du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille, de la salle de spectacle le Pavillon noir à Aix-en-Provence ou encore du Musée Jean-Cocteau à Menton.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Architecture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.