L'architecte star Rudy Ricciotti va remodeler le musée des Tissus de Lyon

L'architecte du Mucem de Marseille "a compris ce qu'on attendait de lui, une préservation du patrimoine existant et une belle création architecturale", selon le président d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'architecte français Rudy Ricciotti en 2013 à Paris. (ERIC FOUGERE / CORBIS ENTERTAINMENT)

L'architecte Rudy Ricciotti, auteur du Mucem de Marseille, a été retenu pour reconfigurer le musée des Tissus de Lyon, a annoncé le président d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez dans le quotidien régional Le Progrès du mercredi 13 janvier. Pour lui, Rudy Ricciotti "a compris ce qu'on attendait de lui, une préservation du patrimoine existant et une belle création architecturale".

Joindre les deux bâtiments

La région est propriétaire de ce musée depuis le désengagement en 2017 de la Chambre de commerce et d'industrie qui n'avait plus les moyens d'assurer son entretien. L'ensemble est composé de deux bâtiments historiques du XVIIIe siècle, l'un abritant une collection de tissus rares héritée des soyeux lyonnais, l'autre une collection d'arts décoratifs.

Le projet de M. Ricciotti prévoit la construction d'une nouvelle structure à la jonction des deux bâtiments existants. Un autre édifice, donnant sur la rue, sera complètement reconstruit, avec une façade ouverte sur la ville. Les travaux permettront de doter le musée d'un auditorium, d'un café en terrasse, d'un restaurant et d'une librairie.

Trouver des partenaires

La facture du projet est évaluée, hors scénographie, entre 50 et 60 millions d'euros, a indiqué Laurent Wauquiez qui espère réduire l'addition finale pour la collectivité avec des aides européennes. Il va aussi solliciter la ville et la métropole de Lyon avec lesquelles il était en désaccord sur l'avenir de l'établissement quand sa fermeture était évoquée.

Outre le Mucem, Rudy Ricciotti est connu pour avoir réalisé le stade Jean Bouin à Paris, le Stadium de Vitrolles et la cité musicale BAM de Metz. A Lyon, on lui doit le bel immeuble de bureaux Pavillon 52, tout en ondulations, dans le nouveau quartier de la Confluence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.