Achats en ligne : les librairies indépendantes organisent la résistance

Alors que les libraires indépendants traversent une crise sans précédent, certains d'entre eux ont décidé d'organiser la résistance. Une résistance qui porte ses fruits.

Alors que de plus en plus de livres sont achetés sur Internet, les libraires indépendants parviennent à tirer leur épingle du jeu en résistant. À Sète (Hérault), Sophie Garayo a repris une librairie voilà trois mois, parce qu'elle en est persuadée, les libraires indépendants ont encore leur mot à dire. "Quand un client entre dans une librairie, il y a une relation d'empathie qui se crée avec le client et notre objectif n'est pas de lui vendre n'importe quel livre, mais de vendre le livre qui va lui plaire".

Mutualiser les stocks

Pour lutter contre les géants comme Amazon, des libraires parisiens ont trouvé une parade. Ils ont créé un site Internet voilà deux ans. Via ce site, le client cherche un livre et sait immédiatement dans quelle librairie il faut aller le chercher. "Lidée c'est de dire que nous, notre richesse, c'est le collectif. En mutualisant les stocks de toutes les librairies, ça nous permet d'avoir une offre beaucoup plus grande, beaucoup plus large que celle que peut proposer Amazon", explique la cofondatrice de parislibrairies.fr. Chaque mois, 20 000 clients se rendent sur le site. "Je préfère le contact direct avec les livres, avec les libraires", raconte une cliente.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ron Webster était passible d\'une amende de 4 510 livres sterling (5 371,41 euros) pour 22 550 jours de retard.
Ron Webster était passible d'une amende de 4 510 livres sterling (5 371,41 euros) pour 22 550 jours de retard. (DOUGAL WATERS / DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)