Le football sud-américain s'oppose au projet de Mondial tous les deux ans

La proposition d'Arsène Wenger et de la Fifa a été vivement rejetée de la part de la Conmebol, vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président du Comnebol, qui dirige le football sud-américain, Alejandro Dominguez, le 29 juillet 2021. (PABLO PORCIUNCULA / AFP)

La Conmebol, l'instance dirigeante du football sud-américain, a fermement rejeté, vendredi 10 septembre, l'idée de la Fifa d'organiser une Coupe du monde tous les deux ans. "Il n'y a aucune justification sportive pour raccourcir la période entre les Coupes du monde", a estimé la Conmebol dans un communiqué.

"Une Coupe du monde tous les deux ans pourrait dénaturer la compétition de football la plus importante de la planète, en diminuant sa qualité et en sapant son caractère exclusif et son exigence", est-il écrit.

"Une surcharge impossible à gérer" pour la Conmebol

L'instance organisatrice des compétitions en Amérique du sud (Copa America, Copa Libertadores ou Sudamericana notamment) ajoute qu'un Mondial biennal "représenterait une surcharge pratiquement impossible à gérer dans le calendrier des compétitions internationales" et "pourrait même mettre en péril la qualité d'autres tournois, tant de clubs qu'à l'échelon national".

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a promis cette semaine que des décisions seraient prises d'ici la fin de l'année sur la proposition de refonte de la Coupe du monde relancée par son directeur du développement, Arsène Wenger. Celui-ci préconise une compétition de sélections chaque année, en alternant Mondial et Euro, par exemple, pour la Confédération européenne. L'UEFA s'y est opposée, assurant que cela "diluerait" le "joyau" du football mondial, selon son président Aleksander Ceferin.

L'association mondiale des Ligues professionnelles (WLF) a également critiqué dans un communiqué mercredi un projet qui "porterait atteinte à l'économie du football et à la santé des joueurs".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.