ENTRETIEN VIDEO. Karim Benzema : "Il va falloir montrer sur le terrain que nous sommes favoris", explique l'attaquant français avant la Coupe du monde

Karim Benzema était l'invité de Tout le sport, mardi, à une semaine du premier match de la France face à l'Australie pour le Mondial au Qatar.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'attaquant de l'équipe de France Karim Benzema lors de l'émission Tout le sport, le 15 novembre 2022. (FRANCE TV)

A quelques heures de décoller au Qatar pour la Coupe du monde de football, Karim Benzema a pris le temps, au micro de Tout le sport, de revenir sur sa folle année au terme de laquelle il a remporté une nouvelle Ligue des champions avec le Real Madrid et son premier Ballon d'or. Il évoque également ses ambitions avec les Bleus, qui visent le titre au Mondial. 

Fabien Levêque : Comment vous sentez-vous après pratiquement un mois sans compétition ? 

Je vais bien, je n'ai plus de douleurs ni de gênes. J'ai eu quelques problèmes en début de saison, mais je suis prêt physiquement et mentalement. Je serai prêt pour le premier match. 

Notre invité exceptionnel, Karim Benzema, a répondu à toutes les questions dans Tout Le Sport. Actuellement en pleine préparation avec l'équipe de France de football, le Ballon d'Or 2022 revient sur sa saison, son sacre, les Bleus et la manière dont il aborde cette Coupe du monde au Qatar.

Y a-t-il de l'appréhension avant de débuter ce Mondial ? 

On est déjà dedans, même si ce ne sont que des entraînements. Mentalement, on est déjà prêts. Personnellement, l’envie a toujours été là. Faire partie du groupe, c’est un rêve et une opportunité de faire quelque chose de grand. Le plus important pour moi, c’est d'être là le jour-J avec une bonne pression. Être beau sur le terrain, marquer des buts, faire des passes décisives, prendre du plaisir.

L'équipe de France est-elle prête pour cette Coupe du monde ?

Tout le monde a beaucoup d’ambition, on est une grande nation du football, le premier match va arriver bientôt et on est tous prêts. Il va falloir montrer sur le terrain qu’on est favoris. On a un potentiel extraordinaire en attaque, on est très fort, on peut marquer beaucoup de buts. Quel que soit l’attaquant aligné, il faudra être performant.

Vous sortez d'une saison incroyable avec une cinquième Ligue des champions et votre premier Ballon d'or, comment le vivez-vous ?

C'est un rêve d’un enfant qui aime le foot et qui l’aime encore au maximum à l'âge adulte. Tous les jours, je regarde le trophée à la maison et je me dis que je l’ai fait. Je ne me voyais pas arrêter le foot sans gagner un Ballon d’or. Le talent je l’ai, il fallait juste beaucoup plus d’ambition qu’avant

Je trouve qu'on en demande trop aux footballeurs. Les polémiques sont là, on ne peut pas en faire abstraction, mais le plus important, c'est de rester concentré sur le football. Si quelqu'un veut s'exprimer, il peut le faire.

Karim Benzema

dans l'émission Tout le sport

Quel œil portez-vous sur les polémiques liées à la Coupe du monde au Qatar ?

Les polémiques, vous savez... On ne peut rien changer. L'annonce du choix du Qatar date de 2010, venir polémiquer une semaine avant, il faut arrêter et nous laisser nous concentrer. On a besoin d'être bien, et il faut, pour cela, laisser les polémiques de côté. Un joueur de foot a besoin d'être uniquement concentré sur le football.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.