Coupe du monde de foot 2030 : l'Ukraine intègre la candidature commune de l'Espagne et du Portugal pour l'organisation du Mondial

L'Espagne et le Portugal ont annoncé cette décision très symbolique, mercredi lors d'une conférence de presse au siège de l'UEFA.

Article rédigé par
Gabriel Joly - franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un fan brandissant le drapeau ukrainien lors de la rencontre de Ligue des Nations entre l'Ukraine et l'Ecosse, le 27 septembre 2022. (ARTUR WIDAK / NURPHOTO)

Un élan de solidarité majeur. Alors que la guerre se poursuit en Ukraine depuis le 24 février dernier, l'Espagne et le Portugal ont annoncé, mercredi 5 octobre, intégrer le pays à leur candidature commune pour l'organisation de la Coupe du monde 2030 lors d'une conférence de presse organisée au siège de l'UEFA à Nyon, en Suisse.

"Le projet se veut être source d'inspiration pour la société au travers du football, en lançant un message de solidarité et d'espoir", a précisé la fédération espagnole dans un communiqué en rappelant que le projet avait tout le soutien du président de l'UEFA Aleksander Ceferin. "Le siège institutionnel est à Madrid, le siège administratif à Lisbonne. Maintenant, la délégation ukrainienne va s'unir à nous. Il s'agit d'un premier temps, où l'on dévoile cette candidature européenne commune. Dans les prochains mois, on en viendra au travail de terrain", a déclaré le président de la Fédération espagnole (RFEF) Luis Rubiales, en conférence de presse.

Il faut dire que l'Ukraine a déjà accueilli des événements sportifs majeurs par le passé, à l'image de l'Euro 2012 co-organisé avec la Pologne, ou encore la finale de la Ligue des champions 2018 à Kiev.

Pour rappel, quatre candidatures officielles ont déjà été annoncées pour ce qui sera le centenaire du Mondial de football. En plus du ticket Espagne-Portugal-Ukraine, le Maroc s'est manifesté, tout comme un quatuor sud-américain composé de l'Uruguay, de l'Argentine, du Chili et du Paraguay. La désignation de la candidature gagnante sera dévoilée en 2024.

Zelensky salue un "symbole de victoire"

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué mercredi un "symbole de victoire" après l'intégration de son pays dans la candidature commune de l'Espagne et du Portugal. Cette candidature "est plus qu'un symbole de la foi dans notre victoire commune", a-t-il écrit sur Twitter. "L'Ukraine perdurera, prévaudra et sera reconstruite grâce à la solidarité de ses partenaires", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.