Coupe du monde 2022 : près de 200 gendarmes et policiers français vont épauler les forces de sécurité qatariennes

Ce partenariat se fait à "la demande des autorités qatariennes", précise le ministère de l'Intérieur. 

Article rédigé par
Margaux Stive - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le stade de Lusail accueillera la finale de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar.  (MUSTAFA ABUMUNES / AFP)

Environ 220 gendarmes et policiers français s'envoleront vers le Qatar à la fin du mois pour accompagner les autorités locales dans l'organisation de la Coupe du monde football, a appris franceinfo auprès du ministère de l'Intérieur, confirmant une information du Canard Enchaîné à paraître mercredi 5 octobre.

Cette coopération entre les deux pays, qui concerne principalement les gendarmes, s'effectue dans le cadre d'un accord intergouvernemental, "signé le 15 mars 2021 et qui entrera en vigueur le 1er novembre prochain", précise-t-on. Les gendarmes français auront pour mission "d'apporter de l'expertise de haut niveau et de l'appui opérationnel spécialisé", notamment en ce qui concerne la lutte contre les drones, la neutralisation d'engins explosifs et la lutte contre le hooliganisme.

>>> Coupe du monde de football 2022 : quatre questions sur le partenariat signé entre la France et le Qatar pour assurer la sécurité du Mondial

Le ministère, qui explique y avoir répondu explique avoir répondu favorablement "la demande des autorités qatariennes" comme il l’a fait par le passé pour d’autres événements sportifs". L'accord prévoit que l'assistance française se fera à "quasi coût nul", les autorités qatariennes assurant les frais de déplacement et de logement des 220 agents français.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.