Coupe du monde 2022 : Neymar, la cascade des rendez-vous manqués

A 30 ans, et depuis huit saisons, le n°10 de la sélection brésilienne et du PSG a accumulé les problèmes physiques, qui lui ont fait manquer des évènements majeurs.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Le meneur de jeu brésilien, Neymar, touché, lors de Brésil-Serbie, le 24 novembre 2022 à la Coupe du monde au Qatar. (AIJAZ RAHI / AP)

Beau et fragile comme du cristal, Neymar a souvent été freiné par des blessures, avec le Brésil ou avec le Paris Saint-Germain. L'entorse de la cheville droite, dont il a été victime jeudi, contre la Serbie à la Coupe du monde, ajoute un nouvel épisode à son histoire contrariée avec les grandes échéances. Le staff de l'équipe du Brésil a annoncé, vendredi 25 novembre, son forfait contre la Suisse, pour le prochain match de la Seleçao. FranceInfo: sport retrace la liste noire des rendez-vous manqués pour cause de blessure du leader auriverde.

2014 : touché à une vertèbre, out pour la demi-finale du Mondial

Le premier gros coup dur remonte au Mondial 2014 à domicile, où tout un pays attend de la star qu'elle conduise la "Seleçao" à la sixième étoile. Las, chargé par le Colombien Camilo Zuñiga en quarts de finale, Neymar sort en larmes, comprenant que le tournoi est terminé pour lui, malgré la victoire (2-1). Touché à la troisième vertèbre lombaire, l'idole manque la demi-finale et assiste, impuissant, au "Mineiraço", la défaite 7-1 contre l'Allemagne.

2018 : forfait lors du 8e de finale contre le Real, présent au Mondial après un contre-la-montre

En février 2018, "Ney" se blesse tout seul à la cheville droite à la fin d'un "Clasico" remporté contre Marseille (3-0), en Coupe de France. Il manque le 8e de finale retour du PSG contre le Real Madrid (élimination 3-1/2-1).

Neymar blessé lors de la victoire du PSG contre Marseille, le 25 février 2018. (MEHDI TAAMALLAH / NURPHOTO)

Touché au cinquième métatarsien, un os du pied, il entame une course contre-la-montre pour le Mondial 2018. Il est rétabli pour jouer, mais pas suffisamment pour peser de tout son poids, et la Seleçao s'arrête en quarts de finale contre la Belgique (2-1).

2019 : privé du 8e de finale contre Manchester United

Pratiquement un an après sa précédente blessure, Neymar est de nouveau touché, avec son club du PSG, toujours au pied, à la suite d'un match contre Strasbourg (2-0), le 23 janvier. Victime d'une fracture du 5e métatarsien, indisponible deux mois, il observe en spectateur son équipe être éliminée au Parc des Princes (1-3) par les Red Devils en Ligue des champions, alors qu'ils s'étaient imposés à Old Trafford (2-0).

Descendu des tribunes sur le bord du terrain, il s'en prend verbalement à l'arbitrage, coupable à ses yeux d'avoir sifflé un penalty généreux aux Anglais à la suite d'une main de Presnel Kimpembe en toute fin de match. Il écope de trois matchs de suspension. 

2019 : absent de la Copa America remportée par la Seleçao

Victime d'une rupture des ligaments de la cheville droite en amical contre le Qatar (victoire 2-0), Neymar doit déclarer forfait pour la Copa America 2019, à domicile. "Ney" comptait sur la compétition à la maison pour sauver sa saison tronquée par les scandales : accusation de viol (classée depuis), problèmes avec le fisc (il a été innocenté),  sanctions disciplinaires en championnat de France, et les blessures.

Mais le Brésil redevient champion d'Amérique du Sud sans lui, et la star plonge dans un nouvel épisode d'incertitudes autour de son état de santé qui tiendra en haleine son pays et le PSG tout l'été.

2021 : rendez-vous manqué face au FC Barcelone en 8e de finale

Le tirage au sort des huitièmes de finale de Ligue des champions avait offert à Neymar de grandes retrouvailles face à son ancien club, le FC Barcelone, début 2021. Mais à l'image de sa  saison 2020-2021, tronquée par les pépins physiques (20 matchs manqués), le Brésilien n'y participe finalement pas. La faute à une blessure aux adducteurs contractée à une semaine du match aller, lors d'un 32e de finale de Coupe de France sur la pelouse de Caen (0-1), où il portait pourtant le brassard de capitaine du PSG.

En son absence, Kylian Mbappé assure le spectacle en claquant un triplé au Camp Nou pour donner un large avantage aux Parisiens face à Lionel Messi et consorts (1-4). Avec son PSG bien embarqué dans la double confrontation, Mauricio Pochettino ne forcera pas pour la présence de Neymar au retour et le laissera au repos en vue des quarts de finale (1-1).

2022 : blessé contre la Serbie, forfait contre la Suisse

Nouveau coup dur, la cheville droite de Neymar plie contre le genou du défenseur serbe Nikola Milenkovic, alors que le Brésil menait tranquillement 2-0 lors de son entrée en lice en Coupe du monde. Sur des clichés pris par des photographes de l'AFP, on voit un œuf de pigeon qui s'est formé sur la malléole droite du Brésilien.

"Nous devons attendre entre 24 et 48 heures pour avoir une autre évaluation" de la gravité de cette blessure et d'une éventuelle indisponibilité du joueur, explique le médecin de la fédération, Rodrigo Lasmar. Le sélectionneur du Brésil, Tite, s'est toutefois dit "confiant que Neymar va continuer à jouer durant la Coupe du monde". Peu après cette conférence de presse, le joueur est sorti du stade en boitant légèrement, sans répondre aux questions des journalistes. Le lendemain, la fédération brésilienne a officialisé son forfait pour le match contre la Suisse, prévu trois jours plus tard. L'histoire, pour Neymar, se répète cruellement. Aura-t-elle, cette fois, un épilogue plus heureux ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.