Coupe du monde 2022 : le Chili et le Pérou demandent la disqualification de l'Equateur

Les deux nations sud-américaines dénoncent de longue date la nationalité d'un joueur aligné par l'Equateur lors des éliminatoires du Mondial.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Chilien Mauricio Isla et le Péruvien Yoshimar Yotun à la lutte pour le ballon lors du match de qualification pour la Coupe du monde 2022, le 7 octobre 2021.  (FERNANDO ZANGANA / AFP)

Le Chili et le Pérou ont saisi le Tribunal arbitral du sport pour annuler la qualification de l'Equateur pour le Mondial 2022, leur ultime recours après avoir échoué devant la FIFA, a annoncé la juridiction vendredi 30 septembre. Depuis plusieurs mois, les deux fédérations sud-américaines contestent la validité de la nationalité équatorienne du joueur Byron Castillo, aligné lors des qualifications pour le tournoi qui doit se dérouler au Qatar (10 novembre-18 décembre).

Elles ont d'abord saisi la Commission de recours de la FIFA, qui les a déboutées en première instance en juin puis en appel mi-septembre, et demandent désormais au TAS, qui "prépare" son calendrier procédural, de trancher le litige "au plus tard le 10 novembre".

Un joueur équatorien serait né en Colombie 

Dans le détail, le Pérou entend récupérer le ticket de l'Equateur pour le Qatar, alors que le Chili veut que les huit rencontres disputées par Byron Castillo lors des qualifications soient déclarées perdues par l'Equateur, ce qui le remonterait au 4e rang des éliminatoires de la zone Amérique du Sud et le qualifierait.

"Il est nécessaire qu'un organe juridique comme le TAS examine la situation et agisse conformément à la loi", a déclaré la secrétaire générale adjointe de la Fédération péruvienne de football (FPF), Sabrina Martin. "Nous ne cherchons pas à obtenir un avantage extra-sportif" mais les points devraient être attribués au Pérou et non au Chili "si l'utilisation de faux documents" par le joueur de l'équipe d'Equateur est prouvée, a estimé la FPF dans un communiqué.

Le Chili a saisi en mai la FIFA d'un recours pour "usage d'un acte de naissance falsifié, fausse déclaration d'âge et fausse nationalité" de Byron Castillo. Selon la Fédération chilienne, il existait "d'innombrables preuves que le joueur est né en Colombie, dans la ville de Tumaco le 25 juillet 1995 et non le 10 novembre 1998 dans la ville équatorienne de Playas".

Byron Castillo (en jaune) et le Chilien Jean Meneses (en rouge), à l'occasion du match de qualification entre les deux équipes pour la Coupe du monde 2022, le 16 novembre 2021.  (MARCELO HERNANDEZ / AFP)

Le Chili a fait match nul 0-0 en Equateur le 5 septembre 2021 puis a été battu à domicile 2-0 le 17 novembre 2021. Les Chiliens ont terminé septièmes de la zone Amsud et ont été éliminés de la course à la Coupe du monde au Qatar, alors que l'Equateur, quatrième derrière l'Uruguay (3e), l'Argentine (2e) et le Brésil (1er), a obtenu son billet. Le Pérou, cinquième, a dû disputer un barrage, perdu contre l'Australie (0-0, 5-4 t.a.b.).

L'Equateur a hérité du groupe A lors du tirage au sort de la Coupe du monde et sera opposé au Qatar, aux Pays-Bas et au Sénégal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.