Cet article date de plus d'un an.

Coupe du monde 2022 : découvrez les huit stades de la compétition

Les 64 matchs de la Coupe du monde 2022 se joueront dans huit stades, dont sept ont été construits pour l'événement.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 4 min
Le stade Al Bayt, à Al Khor, au Qatar, photographié le 8 novembre 2022. (MOHAMMED DABBOUS / AFP)

La 22e édition de la Coupe du monde va débuter dans quelques jours, au Qatar, avec le match d'ouverture entre le pays hôte et l'Équateur, dimanche 20 novembre. La rencontre va se dérouler dans le stade Al-Bayt, dans la ville d'Al Khor. L'enceinte de 60 000 places a été construite spécialement pour la compétition, comme six autres stades, dans des conditions dénoncées par Amnesty International. Seul le stade international Khalifa a été rénové. Découverte de ces huit enceintes.

Le stade Lusail, qui accueillera la finale

Un homme devant le stade Lusail, qui accueillera jusqu'à 80 000 supporters pour la Coupe du monde au Qatar entre novembre et décembre 2022. (MUSTAFA ABUMUNES / AFP)

Localisation : à 20 kilomètres au nord de Doha.

Nombre de places : 80 000.

Inauguration : le 22 novembre 2021.

Nombre de matchs : 10, dont la finale le 18 décembre.

Comme l'ensemble des enceintes construites pour cette Coupe du monde, l'architecture du stade Lusail s'inspire d'aspects de la vie quotidienne du monde arabo-musulman. Ici, des motifs présents sur les bols et les navires de la région. Une partie du stade sera démontée et réutilisée après la compétition, notamment pour y construire des habitations.

Le stade Al-Bayt, qui accueillera le match d'ouverture

Le stade Al-Bayt à Al Khor, qui accueillera le match d'ouverture de la Coupe du monde 2022, le 20 novembre, au Qatar. (MOHAMMED DABBOUS / AFP)

Localisation : à Al Khor, à 50 kilomètres au nord de Doha.

Nombre de places : 60 000.

Inauguration : le 30 novembre 2021.

Nombre de matchs : 9, dont le match d'ouverture le 20 novembre.

L'architecture du stade Al-Bayt est une référence directe aux tentes de bédouins utilisées dans la région. La partie haute du stade sera démontée après la compétition et recyclée pour créer de nouvelles infrastructures sportives, au Qatar ou à l'étranger.

Le stade international Khalifa, récemment rénové

Des supporters devant le stade international de Khalifa, le 28 octobre 2022 à Doha (Qatar). (KEITA IIJIMA / AFP)

Localisation : à 10 kilomètres à l'ouest de Doha.

Nombre de places : 40 000.

Inauguration : en 1976.

Nombre de matchs : 8, dont le match pour la troisième place le 17 décembre.

Il s'agit du plus ancien stade du Qatar. L'enceinte a été rénovée pour la Coupe du monde, mais a déjà accueilli d'autres événements depuis la fin des travaux, à l'image des championnats du monde d'athlétisme en septembre-octobre 2019.

Le stade Al-Janoub, où les Bleus joueront en premier

Le stade Al-Janoub, qui accueillera sept matchs de la Coupe du monde 2022 au Qatar. (KEITA IIJIMA / AFP)

Localisation : à Al Wakrah, à 22 kilomètres au sud de Doha.

Nombre de places : 40 000.

Inauguration : le 16 mai 2019.

Nombre de matchs : 7, dont France-Australie le 22 novembre.

Le stade Al-Janoub est situé au sud de Doha, dans la ville d'Al Wakrah, connue pour ses activités maritimes. En hommage, l'architecture rappelle les voiles des boutres, ou dhow, des voiliers traditionnels utilisés dans le golfe Persique. Après la compétition, la capacité du stade sera abaissée à 20 000 places et les sièges en trop remisés à l'étranger sur d'autres infrastructures sportives.

Le stade Education City, où les Bleus joueront le 3e match de poules

Le stade Education City où se déroulera le match entre la France et la Tunisie, lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar. (MOHAMMED DABBOUS / AFP)

Localisation : à Al-Rayyan, à 7 kilomètres au nord-ouest de Doha.

Nombre de places : 40 000.

Inauguration : en 2020.

Nombre de matchs : 8, dont France-Tunisie le 30 novembre.

Comme d'autres enceintes du Mondial, la capacité du stade Education City sera également divisée par deux à l'issue de la compétition. La silhouette du stade représente un diamant, censé symboliser la richesse du campus universitaire de Doha, où se trouve le stade Education City.

Le stade Al-Thumama, le plus symbolique

Le stade Al-Thumama de Doha, qui va accueillir huit matchs de la Coupe du monde 2022 au Qatar. (MOHAMMED DABBOUS / AFP)

Localisation : à 12 kilomètres au sud de Doha.

Nombre de places : 40 000.

Inauguration : le 21 octobre 2021.

Nombre de matchs : 8, dont Sénégal-Pays-Bas le 21 novembre.

L'architecture du stade Al-Thumama rappelle le keffieh, couvre-chef porté dans l'entièreté du monde arabe. Après le Mondial, la partie haute du stade devrait être démontée et la capacité du stade réduite à 20 000 places.

Le stade 974, le plus écolo

Le stade 974 de Doha, qui accueillera le match entre la France et le Danemark lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar. (MOHAMMED DABBOUS / AFP)

Localisation : à 10 kilomètres à l'est de Doha.

Nombre de places : 40 000.

Inauguration : le 30 novembre 2021.

Nombre de matchs : 7, dont France-Danemark le 26 novembre.

Il s'agira du seul stade non climatisé pendant cette Coupe du monde. Construit entièrement à partir de 974 conteneurs, comme l'indicatif téléphonique du Qatar, le stade 974 devrait être entièrement démonté à l'issue de la compétition et livré à un autre pays pour être réutilisé.

Le stade Ahmed-Ben Ali, le plus proche du désert

Le stade Ahmed-Ben Ali, qui accueillera plusieurs matchs de la Coupe du monde 2022 au Qatar. (KEITA IIJIMA / AFP)

Localisation : à Al Rayyan, à 20 kilomètres à l'ouest de Doha.

Nombre de places : 40 000.

Inauguration : le 18 décembre 2020.

Nombre de matchs : 7, dont Croatie-Belgique le 1er décembre.

L'architecture du stade Ahmad-Ben Ali est censée de son côté rappeler le désert, situé non loin de l'enceinte. À l'issue de la compétition, le stade ne sera pas démonté puisqu'il sera réutilisé dans le championnat local par le club d'Al Rayyan SC.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.