Cet article date de plus d'un an.

Coupe du monde 2022 : blessé à une cuisse, Karim Benzema déclare forfait pour toute la compétition

Après une longue phase d'incertitude, l'attaquant de l'équipe de France a été contraint de jeter l'éponge, samedi.
Article rédigé par Andréa La Perna, Denis Ménétrier - De nos envoyés spéciaux à Doha
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le buteur de l'équipe de France, Karim Benzema, tête baissée lors de l'entraînement au Qatar, le 17 novembre 2022. (FRANCK FIFE / AFP)

Les Bleus devront faire sans le Ballon d'or. Karim Benzema ne participera finalement pas à la Coupe du monde 2022. Sorti sur blessure de l'entraînement à huis clos de l'équipe de France, samedi 19 novembre, à trois jours de son entrée en lice face à l'Australie, l'attaquant du Real Madrid a passé des examens dans la soirée. Les résultats sont sans appel : "Touché au quadriceps de la cuisse gauche, l’attaquant du Real Madrid est contraint de renoncer à participer au Mondial, précise le communiqué de la Fédération française de football (FFF). Karim Benzema a été contraint d’écourter la séance d’entraînement collective, après avoir ressenti une douleur au niveau du quadriceps de la cuisse gauche.
Il est allé passer une IRM dans un établissement hospitalier de Doha, qui a malheureusement confirmé une lésion du droit fémoral, qui nécessitera un délai de convalescence de trois semaines."

Le dénouement est cruel pour "KB9", qui participait à sa toute première séance collective depuis le début du rassemblement. A peine remis de sa blessure aux ischio-jambiers, il est victime d'un autre incident musculaire. Après avoir participé à la Coupe du monde 2014 au Brésil (quarts de finale), mais regardé de chez lui le Mondial 2010 puis le sacre des Bleus lors du Mondial 2018, Benzema, qui s'apprête à fêter ses 35 ans, voit une nouvelle compétition planétaire lui filer sous le nez. "Je suis extrêmement triste pour Karim qui avait fait de cette Coupe du Monde un objectif majeur. Malgré ce nouveau coup dur pour l’Equipe de France, j’ai toute confiance en mon groupe. Nous allons tout faire pour relever l’immense défi qui nous attend", a réagi le sélectionneur, cité dans le communiqué.

Didier Deschamps a jusqu'à lundi pour choisir ou non de faire appel à un remplaçant. Mais, pour cette équipe de France, en manque de repères depuis le mois de juin, son absence jette forcément à la poubelle une bonne partie des plans du sélectionneur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.