Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Tour de France 2022 : Vingegaard éteint Pogacar, Gaudu au pied du podium… Le résumé de la 18e étape

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 8 min
Jonas Vingegaard est bel et bien le plus fort ! Tadej Pogacar s'est incliné dans la montée d'Hautacam en laissant filer son adversaire vers la victoire de l'étape et, surtout, du Tour de France. Comme un symbole, après avoir resisté aux nombreuses attaques du maillot blanc ces dernirs jours, la régularité du maillot jaune et recompensée par le gain de la première place du classement de la montagne.
Le résumé de l'étape 18 Jonas Vingegaard est bel et bien le plus fort ! Tadej Pogacar s'est incliné dans la montée d'Hautacam en laissant filer son adversaire vers la victoire de l'étape et, surtout, du Tour de France. Comme un symbole, après avoir resisté aux nombreuses attaques du maillot blanc ces dernirs jours, la régularité du maillot jaune et recompensée par le gain de la première place du classement de la montagne.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport

Le coureur danois de la Jumbo-Visma, Jonas Vingegaard, a prouvé qu’il était le coureur le plus fort de ce Tour de France 2022, jeudi, en s’imposant au sommet d’Hautacam.

Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) a prouvé qu’il était le coureur le plus fort du Tour de France 2022 en dominant, de la tête et des épaules, la concurrence lors de la 18e étape, disputée jeudi 21 juillet entre Lourdes et Hautacam. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a craqué à 4,5 kilomètres de l’arrivée après une relance appuyée de Wout van Aert (Jumbo-Visma).

Le maillot vert a encore une fois été intenable et, avant l'envolée du Danois, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) avait été l’un des seuls à pouvoir le suivre dans le final avant d’être distancé dans Hautacam. Le Belge a fini par s’écarter à 3,5 kilomètres de l’arrivée et son leader a accéléré dans la foulée. Suffisant pour Vingegaard qui a franchi la ligne avec 1’04 d’avance sur Pogacar.

La bonne opération de David Gaudu

De son côté, David Gaudu (Groupama-FDJ) a été distancé par les favoris à 39 kilomètres de l’arrivée, mais il a mené l’étape à son rythme, comme à son habitude. Il a finalement distancé Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) grâce à l’aide encore précieuse de Valentin Madouas (Groupama-FDJ) avant de rentrer sur Geraint Thomas (Ineos Grenadiers). Grâce à sa performance du jour, le coureur breton remonte à la quatrième place du classement général, reléguant même son rival colombien à plus de deux minutes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.