Tour de France 2021 : Wout van Aert domine le contre-la-montre entre Libourne et Saint-Emilion, Tadej Pogacar à un pas de son deuxième sacre

Le Belge de Jumbo-Visma a été le plus rapide pour rejoindre Saint-Emilion, samedi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Wout van Aert (Jumbo-Visma) à l'arrivée du contre-la-montre de la 20e étape du Tour de France 2021 (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

L'appétit de Tadej Pogacar a des limites. Le maillot jaune du Tour de France, vainqueur de trois étapes, avait piégé les spécialistes lors du premier contre-la-montre à Laval. Samedi 17 juillet, à la veille de l'arrivée à Paris, le Belge Wout van Aert (Jumbo-Visma) s'est montré plus fort pour s'imposer sur les 30,8 kilomètres de la 20e étape entre Libourne et Saint-Emilion. La déception est limitée pour Pogacar, qui remportera vraisemblablement dimanche son deuxième Tour de France.

Le Belge n’a pas baissé de rythme dans cette fin de parcours et prend la première place provisoire avec 21 secondes d’avance sur Kasper Asgreen.

Les spécialistes au rendez-vous

Vexés à Laval, les spécialistes ont repris les commandes samedi.  Kasper Asgreen, triple champion du Danemark de la discipline, a longtemps squatté le siège réservé au leader provisoire. Son rival et champion d'Europe, Stefan Küng (Groupama-FDJ), a beau avoir été plus rapide en début de parcours, il a cédé face au rythme mis par le Danois, supersonique dans les derniers kilomètres. En avance de dix secondes au premier intermédiaire, Küng a finalement terminé à 17 secondes de son principal concurrent et 4e au final, derrière un autre Danois, Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma). "Je suis parti trop fort et je l'ai payé, c'était de la pure souffrance à la fin" a regretté le Suisse. 

Mais le duo a été dépassé par une fusée belge : Wout van Aert. L'homme à tout faire de Jumbo-Visma a facilement suivi le rythme de Küng sur les deux premières portions, avant de se caler sur celui d'Asgreen dans le final. Résultat : 21 secondes d'avance à l'arrivée pour le vice-champion du monde du contre-la-montre. Sa deuxième victoire dans les mains, après son succès à Malaucène sur la 11e étape, Van Aert craignait sans doute de voir un Slovène de 22 ans débarquer en trombe pour la lui arracher. Pogacar avait fait le coup à Stefan Küng, à Laval, lors de la 5e étape. 

Pogacar prudent, Martin assure sa 8e place

Mais le futur double vainqueur du Tour n’a finalement pas joué les épouvantails ce samedi. Ereinté par trois semaines de course et sa démonstration dans les Pyrénées (deux victoires d’étape), prudent à la veille de son sacre, simplement rattrapé par ses limites sur le chrono, un peu de tout, choisissez votre raison préférée. En retard dès le premier intermédiaire, il s’est finalement contenté de la 8e place, à 57 secondes de Van Aert.

Dernière occasion de faire bouger le classement général, ce contre-la-montre n’a finalement vu aucun changement dans le Top 10. Jonas Vingegaard, 3e aujourd’hui, a assuré sa place de dauphin devant Richard Carapaz (Ineos Grenadiers). Le Français Guillaume Martin (Cofidis) a limité la casse face à Pello Bilbao (Bahrain-Victorious) pour s’adjuger la 8e place. "On avait un match à distance et ça a tourné en ma faveur, a-t-il raconté après son arrivée. Je n'avais pas de super sensations mais je me suis accroché." Après trois semaines d’efforts, les coureurs pourront savourer dimanche, sur la route des Champs-Elysées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.