Tour de France 2023 : une nouvelle échappée à l'honneur à Morzine ? La 14e étape en questions

Au lendemain du Grand Colombier, le peloton enchaîne avec une étape alpestre de gala, samedi, entre Annemasse et Morzine.
Article rédigé par Gabriel Joly, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Les échappés, comme ici lors de la 12e étape du Tour de France 2023, ont une carte à jouer samedi, en filant vers Morzine. (REMY PERRIN / MAXPPP)

La Haute-Savoie comme nouveau terrain de jeu. Après l'échappée victorieuse de Michal Kwiatkowski, vendredi 14 juillet, le peloton a rendez-vous dans les Alpes avec une 14e étape de haute voltige entre Annemasse et Morzine, samedi 15 juillet. Avec cinq montées répertoriées et un total de 4281 mètres de dénivelé positif à escalader, les 152 coureurs toujours en course sur cette Grande Boucle auront fort à faire.

Quel est le profil ?

Pas le temps de souffler. Au lendemain de l'ascension du casse-pattes Grand Colombier, le tryptique alpin de cette édition 2023 se poursuit avec cette fois une succession de cols à gravir. Au menu, quelques 151,8 kilomètres et presque aucun de plat puisque même le sprint intermédiaire sera jugé en haut d'une bosse.

Dès le départ d'Annemasse, la course va prendre la direction du col de Saxel pour une mise en bouche (4,2 km à 4,6%), avant d'aligner trois sommets de première catégorie : le col de Cou (7 km à 7,4%), le col du Feu (5,8 km à 7,8 km) et le col de la Ramaz (13,9 km à 7,1%) alternant faux plats et pentes jusqu'à 11,5%. Restera ensuite le régulier Col de Joux Plane (11,6 km à 8,5%), classé hors-catégorie et sans un mètre de replat, avant une descente de 12 bornes jusqu'à la ligne à Morzine.

Le profil de la 14e étape du Tour de France 2023, entre Annemasse et Morzine Les Portes du Soleil (151,8km). (ASO)

Qui sont les favoris ?

Si l'arrivée de la veille semblait être promise à une lutte entre Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard, l'échappée a fini par être couronnée. Le profil du jour laisse à penser que les baroudeurs seront encore récompensés. Porteur du maillot de meilleur grimpeur, l'Américain Neilson Powless (EF Education-EasyPost) et ses principaux concurrents, l'Autrichien Felix Gall (AG2R Citroën) et le Norvégien Tobias Johannessen (Uno-X), pourraient se glisser à l'avant pour accroître leur total de points.

Repris par Michael Woods alors qu'il filait vers la victoire au puy de Dôme, Matteo Jorgenson (Movistar) pourrait avoir sa carte à jouer, tout comme son coéquipier portugais Ruben Guerreiro ou encore l'Italien Giulio Ciccone (Lidl-Trek). A moins que les secondes de bonification attribuées aux trois premiers au sommet de Joux Plane ne donnent aux maillots jaune et blanc des envies de fondre sur la tête de course dès Samoëns, au pied du col.

Quels sont les horaires ?

12h58 : début de la retransmission sur France 3 et france.tv
13h05 : départ fictif d'Annemasse
13h20 : départ réel (bascule sur France 2 à 15 heures)
17h33 : arrivée prévue (à une moyenne de 36 km/h) à Morzine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.