Vidéo Vendée Globe : À bord du bateau de Romain Attanasio pour la fin de sa course

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Il n'avait vu personne depuis 90 jours, seul au milieu des océans.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Il n'avait vu personne depuis 90 jours, seul au milieu des océans.

Pendant ce temps-là, Romain Attanasio termine enfin son Vendée Globe, une course à la voile autour du monde sans escale. 90 jours sans voir personne, seul au beau milieu des océan dans des conditions particulièrement difficiles. "La dernière fois que je me suis lavé, c'était il y a 15 jours. Tout est salé, je suis salé de partout, t'es humide... C'est quand même pas très agréable, quoi. T'es mieux dans un bon lit après une bonne douche, quoi. Regarde mon petit lit", explique Romain Attanasio. Exit le confort, ce que Romain Attanasio est venu chercher, c'est l’adrénaline. "Je sais pas, en fait on se sent vivant quand on fait le Vendée", confie-t-il. Du côté da la nourriture, il s'est contenté de plats lyophilisés.

"C'est les montagnes russes émotionnelles tout le temps"

"C'est 90 % de souffrance, le Vendée. C'est 90 % du temps, bah voilà, tu te casses les côtes, tu tombes, t'as froid, tu te fais mal, mais les 10 % de bonheur, déjà, ils sont dingues et puis même les moments durs, ils sont dingues aussi", résume Romain Attanasio. Il raconte notamment les émotions diverses qu'il a traversées lors de cette expérience. "Toutes les 5 minutes, soit tu pleures, soit tu rigoles, soit t'as peur, soit t'es content, ça s'enchaîne comme ça au fur et à mesure", explique-t-il. "Quand ça va pas, je me dis : "Putain, mec, t'es sur le Vendée Globe et c'est ton 2e, en plus. Vas-y, sors-toi les pouces"", sourit-il. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.