Vendée Globe : week-end agité et record pulvérisé

Entre voiles déchirées et réparations, seuls en pleine mer, certains skippers ont été contraints d'arrêter le Vendée Globe. Le Français Armel Le Cléa'ch est toujours en tête.

FRANCE 3

Séance bricolage en plein océan Indien. Scie, perceuse, colle ou comment réparer une avarie de grand voile par Thomas Ruyant. Le Dunkerquois est neuvième au classement général. Grosse frayeur pour Conrad Colman, qui s'est lui affalé après un départ de feu à bord. Observer l'horizon en arrière-plan, de quoi se faire peur. Le Néo-zélandais a tout de même réussi à partir malgré les dégâts.

Abandon du Japonais

Le Japonais Kojiro Shiraishi lui a dû abandonner suite à un démâtage. Il aura au moins le mérite d'être le premier Asiatique à avoir participé au Vendée Globe. Paul Meilhat en quatrième position sort tout juste d'une grosse dépression. En tête de la course, Armel Le Cléa'ch pulvérise déjà de plus de cinq jours le record de François Gabart. Il a franchi ce matin, le cap Leeuwin, au sud-est de l'Australie après seulement 28 jours de course.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bateau Saint-Michel-Virbac de Jean-Pierre Dick, le 6 novembre 2016, aux Sables-d\'Olonne, avant le départ du Vendée Globe.
Le bateau Saint-Michel-Virbac de Jean-Pierre Dick, le 6 novembre 2016, aux Sables-d'Olonne, avant le départ du Vendée Globe. (DAMIEN MEYER / AFP)