Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : Tanguy de Lamotte jette l'éponge

Victime d'une sérieuse avarie de la tête du mât de son bateau, il est le premier abandon de cette édition 2016.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le skipper Tanguy de Lamotte au départ du Vendée Globe, le 15 novembre 2016, aux Sables-d'Olonne (Vendée). (CITIZENSIDE/SERGE TENANI / AFP)

Il est le premier à renoncer. Le navigateur Tanguy de Lamotte a décidé d'abandonner le Vendée Globe, mardi 15 novembre, neuf jours après le départ de ce tour du monde à la voile en solitaire. Victime d'une sérieuse avarie de la tête du mât, le skipper de 38 ans était déjà au mouillage au Cap-Vert depuis lundi.

Il ramène son bateau aux Sables-d'Olonnes "en bon marin"

"Le mât d'Intitiatives-Cœur ne supportera pas 20 000 milles supplémentaires", précise son équipe dans un communiqué. Tanguy de Lamotte va désormais ramener son bateau aux Sables-d'Olonnes, port de départ et d'arrivée de la course, "en bon marin".

Le navigateur, qui est reparti cap au nord vers la France mardi soir, n'a reçu aucune assistance et n'a pas posé le pied à terre. Il n'a donc pas enfreint le règlement. "Je ramène mon bateau en course aux Sables-d'Olonne, sans avoir fait le tour de l'Atlantique mais en continuant mon combat pour Mécénat Chirurgie Cardiaque", a-t-il indiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.