Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : Sébastien Destremau, un si beau dernier

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vendée Globe : Sébastien Destremau, un si beau dernier
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Sébastien Destremau a achevé son tour du monde en solitaire ce samedi 11 mars. Il est le dernier à arriver aux Sables-d'Olonne (Vendée).

Après 124 jours seul en mer, Sébastien Destremau retrouve le monde des terriens, ce samedi 11 mars. Le dernier du Vendée Globe, accueilli en héros, est submergé par l'émotion. "Je croyais qu'il allait y avoir 50 personnes, 100, 200. Il y avait des milliers de mecs là. C'est du délire total", indique Sébastien Destremau. Car Sébastien Destremau les a fait rêver. Il n'avait jamais navigué en solitaire, il boucle ce tour du monde, à son rythme, malgré les épreuves et les côtes cassées.

"C'est une monstrueuse victoire"

C'est à 1h40, cette nuit, du samedi 11 mars, que s'est achevée cette aventure. Franchir la ligne d'arrivée debout, à la barre de son vieux monocoque, c'était son seul objectif. "C'est une monstrueuse victoire pour moi", répétait le skipper. Et même si Armel Le Cléac'h est arrivé depuis 50 jours, rien ne lui enlèvera ce plaisir : une pizza, même froide et les retrouvailles avec les copains.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.